Actualités

ST-NAZAIRE Le village aura son « musée du patrimoine à ciel ouvert »

Saint-Nazaire vu du ciel (Capture d'écran de la vidéo / DR)
Saint-Nazaire vu du ciel (Capture d'écran de la vidéo / DR)

Le projet a été présenté mercredi soir aux habitants et élus locaux, et le maire de Saint-Nazaire Gérald Missour n’en est pas peu fier.

Le projet s’appelle Saint-Nazaire d’où viens-tu, et il s’agit ni plus ni moins que d’un « musée du patrimoine à ciel ouvert », dixit l’édile.

« Un parcours touristique augmenté »

Concrètement, dix points d’intérêt ont été sélectionnés dans le village situé à mi-chemin entre Bagnols et Pont-Saint-Esprit. « Un docteur en histoire venu de Castillon, Michaël Palatan, va réaliser des micro-documentaires, des vidéos de trois minutes environ, avec des images en 3D et des prises de vue par drone par l’association Appi Drone basée à Meynes », explique Gérald Missour. Des vidéos qui pourront porter sur l’église du village, ou encore la Nationale 86, dont l’histoire mérite d’être connue. « Et avec la 3D, on pourra voir le village au XIVe siècle avec ses remparts, par exemple », note l’édile.

Des vidéos qui seront couplées à des panneaux comprenant un QR Code : « il y aura un panneau général positionné dans le village, et ensuite on se promènera et on flashera les QR Code pour voir les vidéos », explique Gérald Missour. Il s’agit donc de créer un parcours touristique augmenté. « Ça permettra de faire une balade dans le village et de connaitre son histoire », ajoute le maire, et ce en au moins deux langues, le maire ayant sollicité la traductrice laudunoise Pauline Collus.

Le tournage des prises de vue en drone a démarré, il reste cependant encore à écrire les vidéos. Si Michaël Palatan a d’ores et déjà commencé son travail de recherche aux archives, « on va créer une commission participative sur l’histoire et le patrimoine de notre commune, qui va être composée d’habitants qui possèdent des archives ou qui peuvent relater des histoires sur le village », présente Gérald Missour. Autant d’éléments qui serviront à l’historien pour réaliser ses vidéos. « On est dans un esprit de rassemblement autour de l’histoire de la commune », conclut le maire.

Un projet qui aboutira dans les prochains mois : les vidéos seront finies fin septembre, et les panneaux suivront, avec une certitude pour la saison touristique 2018. Et le maire espère bien que l’idée fera tâche d’huile : « plus de villages le feront, plus ce sera intéressant », estime Gérald Missour qui veut aussi par ce biais « permettre de se rendre compte que nos villages sont beaux, que le Gard rhodanien est beau, et qu’il faut en être fiers. »

La vidéo de présentation du projet :

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité