Faits Divers

NÎMES Quatre anticorridas au tribunal

Les manifestatnts ont été exfiltrés par les forces de lordre Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Soixante-six personnes ont été interpellées par les forces de l'ordre sur le parvis des arènes, samedi, juste avant la corrida de 18h. Les manifestants avaient décidé de se rassembler et de crier des slogans contre la tauromachie. Une manifestation interdite par les autorités, puisqu'elle n'avait pas été déclarée. Les 66 anticorridas interpellés ont été placés en garde à vue, pour la plupart jusqu'au lendemain. Ils ont tous été libérés dans la journée de dimanche. Côté suite judiciaire, des dizaines d'abolitionnistes de corrida ont reçu un simple rappel à la loi. Par contre 4 personnes seront poursuivies devant le tribunal correctionnel en novembre prochain... Trois en lien direct avec les faits de samedi puisqu'ils sont en récidive suite à une manifestation interdite de 2015 et un homme pour sa participation à la dégradation de la statue de Nimeno II.

B. DLC

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité