Politique

LÉGISLATIVES Pensant être victime d’une « action malveillante », Jean-Paul Boré porte plainte

Marielle Canonge et Jean-Paul Boré. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Marielle Canonge et Jean-Paul Boré. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ayant constaté "un certain nombre de faits troublants et concordants", le candidat aux élections législatives sur la 1ère circonscription du Gard, Jean-Paul Boré, a déposé une plainte auprès du procureur de la République.

Jean-Paul Boré est-il victime de l'acharnement d'une équipe décidée à lui nuire ou à une série de coups du sort malheureux ? C'est la question à laquelle devra répondre le procureur de la République que le candidat a saisi aujourd'hui. Le porte-parole de l'association TPNA (Tous Pour Notre Avenir) en est persuadé : on cherche à l'écarter. Il explique : "Nous venons de constater l’absence totale de nos bulletins de vote dans les enveloppes électorales distribuées à chaque électeur de la circonscription. Le préfet du Gard saisi par ailleurs n’a pu que constater ces faits. Suite à cette absence de bulletins joints dans les enveloppes une rumeur persistante fait état du retrait de notre candidature sur la 1° circonscription, ce qui n’est bien sûr pas le cas !" Précisons que Jean-Paul Boré n'est pas le seul candidat Gardois à être victime d'une disparition de bulletins, plusieurs partis politiques sont touchés.

Mais la disparition de ses affiches sur les secteurs de Beaucaire et Bellegarde (uniquement la sienne sur les 15 candidats en lice) ajoute un peu plus à sa suspicion. "Vous comprendrez, écrit-il au procureur de la République, que tous ces éléments tendent à démontrer une action malveillante, raison pour laquelle je demande instamment l’ouverture d’une enquête afin de définir les responsabilités et faire toute la lumière sur ces affaires qui nous pénalisent fortement à 2 jours du scrutin et ne nous permettent pas de participer à égalité avec les autres candidats à cette élection".

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “LÉGISLATIVES Pensant être victime d’une « action malveillante », Jean-Paul Boré porte plainte”

  1. Je souhaiterai ajouter un complément à votre article qui explique aussi la plainte déposée.
    Nous avons réclamé le retour des 80.000 bulletins non distribués.
    Il nous a été répondu qu’ils sont introuvables, ce qui ajoute à notre suspicion légitime!!
    André FRANCISCO
    Directeur de campagne JPBORE 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité