A la uneSociété

ALÈS Bac de philo : « On vise 9 ou 10 »

Manon et Laurie misent beaucoup sur l'épreuve de maths. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Manon et Laurie misent beaucoup sur l'épreuve de maths. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le Bac a débuté ce matin par l’épreuve de philosophie pour les séries générales et technologiques et le Français pour les Bacs pro. Premières impressions glanées devant le lycée Jean-Baptiste Dumas à Alès.

Il est un peu plus de 11 heures et, pendant que certains élèves planchent encore, d’autres viennent tout juste de rendre leur copie. Attroupés sur les rares petits coins d’ombre, ils débriefent sur les sujets de philo : « La raison peut-elle rendre raison de tout ? », « Une œuvre d’art est-elle nécessairement belle ? », « Défendre ses droits, est-ce défendre ses intérêts ? » ou encore « Pour trouver le bonheur, faut-il le rechercher ? » Autant de sujets qui ont fait chauffer les méninges de ces potentiels futurs bacheliers.

« On a essayé d’argumenter, mais c’est compliqué », confie Manon. « On vise 9 ou 10 », espère son amie Laurie. Les deux camarades, en série ES, ne misent pas tout sur la philo (coefficient 4) mais plutôt sur les maths (coefficient 7), dont l’épreuve est mercredi prochain. « On a tout donné dans les révisions. On le sent plutôt bien », assurent-t-elles.

Les trois lycéens sont en série STI2D. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Les trois lycéens sont en série STI2D. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Thomas, en série STI2D*, semble un peu plus confiant : « Je ne pense pas l’avoir trop raté. » Un de ses amis avoue n’avoir « pas trop révisé » et « fait au feeling ». Les sujets de philo des bacs technologiques ayant fuité, ils ont commencé avec une vingtaine de minutes de retard, temps nécessaire à l’impression des sujets de secours.

Kazia et Jenny, en Bac pro des métiers de la mode, ont passé l épreuve de Français ce matin. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Kazia et Jenny, en Bac pro des métiers de la mode, ont passé l épreuve de Français ce matin. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Kazia et Jenny, toutes deux en Bac professionnel des métiers de la mode, passaient l’épreuve de Français ce matin. Le thème : la parole en spectacle. « C’était simple mais répétitif », selon Jenny, quasiment certaine de décrocher le bac. « Je pense que je suis large », estime-t-elle. Son amie, moins sûre d’elle, voudrait « juste avoir la moyenne ». Réponse le 5 juillet.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité