A la uneActualitésEconomie

TOURISME Le département en vitrine au Pont du Gard

La vitrine touristique du département a été inaugurée ce jeudi matin au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La vitrine touristique du département a été inaugurée ce jeudi matin au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après avoir approvisioné Nîmes en eau à l’époque romaine, le Pont du Gard doit désormais irriguer tout le Gard, mais en touristes : c’est l’idée de la vitrine départementale inaugurée jeudi dans les bâtiments du site du Pont du Gard, rive gauche.

Il faut dire que l’aqueduc romain a des atouts à faire valoir pour endosser ce rôle de centre névralgique du tourisme gardois, au premier chef sa fréquentation, « 1,3 million de visiteurs chaque année vont passer devant cette vitrine de l’art de vivre gardois pour les inciter à étendre leur séjour », affirme le président du site du Pont du Gard Patrick Malavieille.

Le Gard en vitrine

Concrètement, le dispositif se compose d’une vitrine en accès libre et d’un point info Gard. La vitrine, d’environ 50 mètres carrés, contient 16 caissons mobiles avec des visuels. On y retrouve les grands sites de France, les villes d’art et d’histoire, les Plus beaux villages de France, les villages de caractère, ceux classés à l’UNESCO, les sites remarquables du goût ou encore des illustrations représentant les produits et savoir-faire locaux emblématiques, tels que le jean de Nîmes, les vases d’Anduze ou encore le pélardon.

La vitrine touristique du département a été inaugurée ce jeudi matin au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La vitrine touristique du département a été inaugurée ce jeudi matin au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

À côté, le point info Gard, d’une superficie de 100 mètres carrés, permet un accueil individualisé des visiteurs. On y retrouve un espace dédié à l’offre touristique avec présentoirs, documents d’information, tablettes tactiles et une carte générale des destinations. Un deuxième espace accueille des expositions temporaires, des animations ou encore des dégustations de produits locaux. Le tout est ouvert depuis Pâques et Garrigue en Fête, et a déjà accueilli « 9 000 personnes depuis le mois de mai, c’est très encourageant », affirme le président de Gard Tourisme Philippe Pecout.

« Capter les visiteurs de ce grand site »

« Tous les moyens sont mis en oeuvre pour faire découvrir les richesses de notre département », résume Patrick Malavieille avant d’insister sur le fait qu’« on passe d’une notion de territoire à une notion de destination. Nous devons travailler plus avec Nîmes pour renforcer cette destination Nîmes - Pont du Gard. » « On le fait dans un esprit de développement et de cohérence du territoire », ajoute Philippe Pecout pour qui l’enjeu de cette nouvelle vitrine est simplement résumé : « capter les visiteurs de ce grand site pour les inviter à rester dans le Gard. » Et si on y habite, il ne fait pas de mal d’y entretenir son légitime chauvinisme.

La vitrine touristique du département a été inaugurée ce jeudi matin au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La vitrine touristique du département a été inaugurée ce jeudi matin au Pont du Gard (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour autant, le Pont du Gard ne se transforme pas en office du tourisme, « c’est un relais entre les nombreuses structures touristiques du département », précise le président de Gard Tourisme. Une vitrine fruit d’un travail commun entre le Département, le site du Pont du Gard, Gard Tourisme, et qui impliquera les chambres consulaires ou encore Bienvenue à la ferme. « Ces structures sont parfois des droites parallèles, qui ont montré là qu’elles pouvaient travailler dans le même esprit, pour l’activité économique du département », s’est félicité le président du Département Denis Bouad.

Un président qui rappelle la prochaine échéance, l’élaboration du schéma de développement touristique, et qui l’affirme : « nous avons sur le tourisme des marges de progression énormes. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “TOURISME Le département en vitrine au Pont du Gard”

  1. Pour inaugurer ça inaugure et à tour de bras mais quoi, combien ça coûte et qu’est-ce ça rapporte ?
    Le Pont du Gard est payé depuis des siècles mais aujourd’hui il coûte.
    Certains se revendiquent du « bon sens » à l’instar de L.Burgoa lorsque l’argent des contribuables ne suffit plus à renflouer les comptes toujours plus dans le rouge.
    Stop la gabegie. Nous voulons une gestion de raison et non d’esbroufe.
    Bien sûr qu’il va falloir reprendre l’ensemble des dossiers tant sur le 30 que sur la région.
    Th.J conseiller FN Nimes

    1. La fameuse gestion de bon père de famille.
      Au fait vous pouvez nous expliquer les faits qui sont reprochés à votre cheftaine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité