PONT-ST-ESPRIT L’American Bike n’aura pas lieu

Au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Ça fait très mal, tous les membres de l’association sont amers » : le président des Spirit Bridge Riders Pascal Le Rouzic l’est aussi, amer.

Il faut dire que l’American Bike, le festival organisé depuis 2012 à Pont-St-Esprit par l’association au profit de la lutte contre la maladie d’Alzheimer, ne se tiendra pas cette année.

« Il n’y a aucune subvention pour nous »

« Il ne se fera pas pour des raisons financières, la mairie de Pont a décidé de ne plus nous aider, souffle Pascal Le Rouzic. Il n’y a aucune subvention pour nous, il nous faut louer une scène et payer les compteurs électriques, c’est un budget de 30 000 euros. » Énorme pour une association qui reverse ses recettes pour lutter contre Alzheimer, et qui a laissé des plumes dans une édition 2016 calamiteuse. « L’année dernière nous avons perdu 26 000 euros, et il nous reste encore plus de 5 000 euros à trouver. Alors dans ces conditions, et vu qu’on n’a pas d’aide, ce n’est pas jouable », déplore l’organisateur.

Pas d’aide sous forme de subvention, mais la mairie avait bel et bien proposé une mise à disposition de matériel, affirme Pascal Le Rouzic, tout en précisant que c’était insuffisant. « On a fait un courrier à l’association où on précisait qu’on prenait la logistique en charge, soit 8 000 euros, affirme la première adjointe spiripontaine Claire Lapeyronie.«Et au vu de cette somme importante, nous avons décidé de ne pas attribuer de subvention en plus. La commune était partante, mais on ne pouvait pas aller au delà. » Pour l’élue, Pascal Le Rouzic « accuse à tort » la mairie.

Reste maintenant à voir si le festival renaîtra en 2018. « Rien n’est arrêté, explique l’organisateur.«On verra si la ville veut nous aider ou nous exclure. » Et Pascal Le Rouzic de remercier au passage « certaines communes qui étaient prêtes à nous soutenir, comme Goudargues, Carsan ou Saint-Alexandre. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Partager