Actualités

ALÈS École des Mines : 180 nouveaux studios en construction

Pose de la première pierre des 180 logements de l'école des Mines d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Pose de la première pierre des 180 logements de l'école des Mines d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Hier, la première pierre d'un ensemble de 180 studios a été posée à la maison des élèves de l'école des Mines d'Alès.

Le directeur de l'école des Mines d'Alès, Bruno Goubet, l'assure : il est "ravi" et certainement soulagé. Cet immense projet de près de 12 millions d'euros (8 900 000€ financés par Logis Cévenols et 3 000 000€ par l’État, NDLR), pensé en 2013, a connu plusieurs péripéties qui feront dire au directeur que cette pose symbolique de la première pierre est "l'achèvement d'une vraie bataille". Mais hier, l'ambiance était plutôt à la bonne humeur, aux sourires partagés entre Max Roustan, président de Logis Cévenols, Sébastien Devaux, président de Mines Alès Alumni, et le sous-préfet Olivier Delcayrou. Tous se sont félicités de l'arrivée de cet ensemble de 180 logements sociaux destinés aux étudiants et des bâtiments annexes (740m2 de locaux de travail et le logement de fonction du gardien de 90m2).

Si la première pierre a été posée ce mardi 20 juin, les travaux ont en réalité commencé en février dernier sous le contrôle de deux architectes alésiens, André Berardi et Christian Piro, vainqueurs d'un concours qui a vu s'opposer 120 candidats. Les étudiants, eux, devront faire preuve de patience puisque la fin des travaux est prévue pour septembre 2018.

Tony Duret

 

 

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité