Culture

ALÈS Où profiter de la fête de la musique ?

Place aux diverses chorales, Place de l'Abbaye : ici, "Cric-Crac" - Photo © objectifgard.com / MA
Photo © objectifgard.com / MA

Mercredi 21 juin, à Alès comme dans de nombreuses villes de France, la musique sera en fête. Découvrez les différents points de rencontre à travers la ville.

Parvis du Cratère - 21h - « Les Voix d'Or ». Cette école associative située à Alès assure des cours de chant individuels, des stages pour débutants et professionnels, l’acquisition de la technique vocale, le travail de respiration, l’étude de l’interprétation scénique. En parallèle à l’enseignement du chant, « Les Voix d’Or » propose et organise des animations musicales, soirées en chansons, concerts, galas, manifestations à but caritatif (Téléthon, Lions Club, Retina France...). Elle prépare les élèves aux concours de chant nationaux et internationaux, aux émissions de télévision et de radio.

Place de l'Abbaye - 21h  - « Afrique Tropic ». Scène ouverte avec une animation musicale offerte par un DJ.

Place de l'Hôtel de ville - 21h - Club de musique du lycée Prévert. Le club de musique propose aux élèves de jouer, se perfectionner et préparer ainsi les différents temps forts musicaux de l’année lycéenne.

Espace Jan Castagno - 21h - Canto Cévennes. Composée d’une soixantaine de choristes amateurs , la chorale interprète exclusivement des chansons françaises contemporaines. Leurs répétitions se font dans la joie et la bonne humeur deux heures par semaine le jeudi matin. La chorale soutient les actions des associations caritatives et donne des concerts dans les temples et les églises pour aider à leur réfection.

Espace Jan Castagno - 21h30 - Terra Memoria. Créée en 2003 à Alès, la chorale rassemble une trentaine de choristes placés sous la direction de David Goldworthy et Pierre de Goër. Son répertoire poly-ethnique où se côtoient une vingtaine de langues vous fera voyager à travers le monde, de l’Afrique des Zoulous à celle des Yoruba, un passage par le Brésil et le Vietnam, une visite en Europe de l’Est avec quelques détours entre le Cap Nord et le Détroit de GiIbraltar. La diversité des origines et le plaisir de chanter a capella caractérisent cette chorale.

Place des Martyrs - 21h - Association Tang'emocion. C’est une pointe d’élégance, un soupçon de sensualité et une poignée d’émotions, et le tout, à deux. Sophie Betton a suivi une solide formation en danse classique. Elle se forme au tango argentin auprès de maestras telles que Milena Plebs, Mariana Montes, Dana Frigoli... Aujourd’hui elle développe au sein du tango une technique féminine et sensuelle. Sans gêner le guidage de l’homme, la femme a alors un rôle très actif.

Place Saint-Jean - 21h - Animation musicale devant le Campanile.

Rampe-Saint-Jean - 21h - Harmonie municipale d'Alès. La première harmonie connue à Alès fut la « Musique des sapeurs-pompiers d’Alais » créé en 1858, puis vint la « Philharmonique d’Alais » et « l’Harmonie Ste Elisabeth » des Houillères de Rochebelle en 1907. Elle fut créée par délibération municipale en l’an 1938. Depuis 2002, l’appellation officielle de la phalange devient « Harmonie d’Alès et sa région ». Placée actuellement sous la baguette de Marc Terendij à l’harmonie et Jean Terendij à la batterie-fanfare, cette formation musicale est prête à relever le défi de la qualité et de la nouveauté en ce début de XXIe siècle.

Espace André Chamson - 21h - Association Cévennes Danses Country. Ce club a été crée en 2004 par Nathalie (1ère présidente) et d’autres passionnés, après avoir assisté à plusieurs démos. Cévennes Danses Country était à l’époque le 3ème club du Gard et le 1er sur le bassin alésien.

Place Gabriel Péri - 20h - Les « Hunky Dory » (Atelier de Marie).

Place Barbusse - 21h - concert Jazzy Bluesy autour de Claude Nougaro. Dans les senteurs du sud-ouest, respirez les sons, dégustez les chansons de Jacques Dupeyron. Ce spectacle n’est pas que Jazzy Bluesy, il est aussi fait de poésie et de douces mélodies. Jacques flirte avec les mots et interprète ses chansons et celles de Claude Nougaro avec son accent de la « ville rose » aux arômes de violettes...

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité