A la uneAutres sportsSports Gard

FAIT DU JOUR L’incroyable destin des soeurs championnes

Laura (à droite) avec sa petite sœur Jade. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Laura (à droite) avec sa petite sœur Jade. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Depuis leur plus jeune âge - et elles ne sont pas bien vieilles - Laura et Jade s'accomplissent dans le sport. Les deux sœurs de 8 et 11 ans enchaînent les exploits aussi bien sur un tatami que derrière une table d'échecs. Récit.

Une vocation se découvre parfois par hasard. C'est ce qui est arrivé à Laura, à l'âge de 5 ans, alors qu'elle se faisait un peu trop embêter par une camarade de classe. Pour lui donner confiance en elle, plus d'assurance, ses parents Martin et Christiane décident de l'inscrire au judo. Pendant six ans, Laura gravit les échelons petit à petit, à son rythme, et arrête même la discipline pendant un an pour mieux se consacrer à son autre passion, les échecs. On y reviendra... Après une année sans judo, celle qui est ceinture verte participe tout de même à une compétition locale et décroche la première place, en début d'année 2017, devenant ainsi championne départementale !

Entre deux prises de judo, Laura s'adonne à son autre passion, débutée elle aussi à l'âge de 5 ans : les échecs. "On a commencé à l'initier en la divertissant, en lui apprenant pièce par pièce pour l'intéresser", se souvient son papa qui dispute avec sa fille quelques parties. "C'était l'époque où j'arrivais encore à la battre", sourit-il. Depuis, la petite Laura a énormément progressé. À 8 ans, ses parents l'inscrivent au club de l'Échiquier du Grand Alès où elle se perfectionne et affronte ses premiers adversaires. En avril dernier, après plusieurs victoires, elle décroche son ticket pour les championnats de France à Belfort. "Je voulais faire un podium", confie timidement Laura. Elle fera bien mieux en gagnant la compétition. En plus de la coupe remise au vainqueur, l'équipe de France lui ouvre ses portes et va la propulser au plus haut niveau qu'un sportif puisse espérer : en coupe du monde. Fin août, Laura partira douze jours au Brésil pour prolonger son rêve :"Je n'ai pas trop d'objectif, ça va être dur. Je vais faire de mon mieux mais il y a des nations très fortes comme la Chine ou l'Inde", explique la jeune fille qui consacre au moins 30 minutes par jour à sa passion et qui, selon son père, "anticipe 5-6 coups à l'avance".

Sa petite soeur Jade, elle, n'a pas encore atteint ce niveau. Mais le talent de Laura est incontestablement contagieux. L'enfant de 8 ans "et demi" - elle y tient - a elle aussi gagné un titre en février dernier : celui de championne régionale d'échec. Comme son aînée, Jade s'est rendue à Belfort pour les compétitions nationales et a terminé à une honorable 30ème place (sur 90 participantes). Comme son aînée, Jade s'est lancée dans le judo. Et comme son aînée, Jade fait la fierté de ses parents, ce qui vaut toutes les médailles du monde.

Tony Duret

 

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité