Actualités

BEAUCAIRE Le pole bending, vous connaissez ?

Photo : Coralie Mollaret)
Lucie a réalisé un aller-retour entre six poteaux alignés en 24 secondes. (Photo : Coralie Mollaret)

Les Rencontres Équestres de Beaucaire se sont clôturées, ce dimanche, par une course de vitesse et de maniabilité. Une épreuve inspirée des techniques de dressage des cow-boys

Chaque premier week-end de juillet, la planète équine débarque à Beaucaire. Ce week-end au champ de foire, plus de 500 chevaux sont venus arborer leur crinière, soigneusement entretenue par leur cavalier. Ce dimanche - dernier jour de salon -, la plupart d’entre eux avaient plié bagage. Néanmoins, au fond du champ de foire, une sono hurle la chanson Animals de Martin Garrix.

Sur la piste, la petite Lucie se cramponne à sa monture. Tous azimuts, elle slalome entre les six poteaux gris disposés en ligne droite. Au micro, le speaker l’encourage. Le public aussi. On crie son nom, on la motive. Son aller-retour est réalisé en 24 secondes, pas une de plus.

Organisée par le club Coyote Girl Ranch, le pole bending est une épreuve de vitesse et de maniabilité. Discipline de l'équitation Western, cette compétition puise ses origines dans les techniques de dressage mises au point dans les ranchs américains au XIXe siècle pour s'occuper du bétail. L'épreuve de Beaucaire est une étape qualificative pour la finale, qui se tiendra, en fin d’année, au salon Équita Lyon.

L’équitation western puise son origine dans le travail dans les ranchs Américains au XIXe siècle. Il consistait à surveiller, trier et convoyer le bétail de manière rationnelle et rapide. De ce travail est né un dressage propre et plusieurs exercices pour améliorer la condition physique du cheval. Parmi eux : le pole bending. Photo : Coralie Mollaret)
L’équitation western trouve son origine dans le travail dans les ranchs américains au XIXe siècle. Les cavaliers et leurs chevaux devaient surveiller, trier et convoyer le bétail de façon rapide et efficace. De ce travail est né un dressage propre. Plusieurs exercices ont été mis en place afin d'améliorer la condition physique du cheval. Parmi eux : le pole bending. (Photo : Coralie Mollaret)

À quelques mètres, Hélène Vuille attend son passage. Cavalière depuis 15 ans, la Doubiste participe depuis plusieurs années aux Rencontres Équestres de Beaucaire : « Le pole bending, c'est vraiment impressionnant. Surtout, quand on voit les plus jeunes qui n'ont pas froid aux yeux ! » lance la trentenaire, avant d’enfourcher sa monture : un étalon de 14 ans baptisé Swing Around Safari. Et de participer, elle-aussi, à la compétition qui ne revêt pas de classement, puisque seule la participation compte pour être qualifié à Lyon. 

Photo : Coralie Mollaret)
(Photo : Coralie Mollaret)

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité