Politique

FRONT NATIONAL Nicolas Meizonnet prend la tête dans le Gard

Nicolas Meizonnet attend l'aide des gendarmes pour accéder au conseil d'administration du collège de Vergèze. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
(Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Suite à la démission de Yoann Gillet du poste de Secrétaire Départemental du Front National du Gard, Nicolas Meizonnet a été nommé chargé de mission pour la Fédération du Gard par Nicolas Bay, Secrétaire Général du parti frontiste.

"Mon rôle sera double. D’une part, assurer l’animation politique du mouvement dans le département. D’autre part, renforcer la structuration et le développement de la fédération du Gard. L’objectif étant d’amplifier le travail effectué par mon prédécesseur et de confirmer le Front National comme 1ère force politique gardoise" a déclaré l'ex-attaché parlementaire de Gilbert Collard et conseiller départemental d'opposition.

Après avoir rencontré les élus, les adhérents et les militants, il proposera - avant la fin de l’été - une nouvelle organisation locale de nos instances.

"Transparence, ouverture et concertation seront les maîtres mots qui guideront mon action. Convaincu que les succès électoraux de demain se construisent aujourd’hui" a conclu l'intéressé.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “FRONT NATIONAL Nicolas Meizonnet prend la tête dans le Gard”

  1. Le chef de la première force politique gardoise nous dira peut être (de même que son sbire nîmois Jacob et le député Collard) s’il partage l’opinion de Mme Le Pen sur la rafle du Vel d’Hiv remémorée hier par le Président de la République française et le Premier ministre d’Israël. Attendons, mais l’attente risque d’être longue !

    1. Monsieur,
      J’adhère dans la quasi totalité au discours prononcé par le président de notre république mais je m’inscris dans la ligne de DE GAULLE quant à la responsabilité, ce n’est pas la France mais l’état Français de l’époque qui la porte lorsque de très nombreux Francais ont mis leur vie en danger pour sauver celle de nos compatriotes juifs.
      Il faut maintenant avancer et combattre l’antisémitisme qui se cache derrière l’antisionisme comme il faut combattre le racisme, le terrorisme islamique, toutes formes d’aliénation et de soumission pour rester la république que de nombreux peuples regardent avec espoir.

      https://www.facebook.com/thierry.jacob.731

  2. Voilà qui est écrit. Merci.
    Il reste donc un très important travail de rééducation à faire au FN, à commencer par son Président d’honneur. J’ai dit  »d’honneur »…
    Puis il faudra s’occuper de Gollnisch et ainsi de suite. Il y a de quoi faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close