A la unePolitique

POLITIQUE La passion cachée de… Jean-Christian Rey

Le maire de Bagnols Jean-Christian Rey, dans la Death Valley aux Etats-Unis (DR)
Le maire de Bagnols Jean-Christian Rey, dans la Death Valley aux Etats-Unis (DR)

Le maire de Bagnols et président de l’agglo du Gard Rhodanien Jean-Christian Rey a un faible pour les déserts et les grands espaces.

Si en politique, la traversée du désert est redoutée (allez donc demander à Jean-François Copé), il est un politique qui aime à les parcourir: « J’adore les déserts », lance Jean-Christian Rey avant d’énumérer tous ceux qu’il a visités, l’Islande, le Maroc, l’Egypte, le Nevada…

Une passion qui remonte à loin : « quand j’étais petit j’ai vu le feuilleton La Cloche Tibétaine, ça se passait dans la désert de Gobi, ça me faisait rêver », se souvient l’édile, qui admet « parler peu » de cette passion cachée. Dans sa jeunesse, Jean-Christian Rey se lance dans une traversée l’Europe avec son sac à dos, en quête de grands espaces. Et à l’en croire, plus de vingt ans après, rien n’a changé : « je pars souvent à l’arrache, je ne prépare pas mes voyages », admet-il.

Mais pourquoi les déserts ? « C’est apaisant, étonnant, le temps s’arrête, vous vous retrouvez avec vous même. Et cette immensité qui se répète à perte de vue me fascine, c’est magique », tente d’expliquer le maire de Bagnols. Le désert est aussi une école de l’humilité : « c’est aussi pour ça que ça me plaît, dans le désert plus qu’ailleurs, il faut respecter la nature, ne pas la prendre à la légère. » Plus étonnant, les déserts pour lui c’est aussi… les rencontres : « au Maroc, je traversais un coin super désertique, je me suis arrêté, et trois personnes sont sorties de nulle part, on a fait des rencontres sympas. »

S’il a voyagé parfois loin pour assouvir sa passion pour les déserts, l’élu a aussi un faible pour l’Aubrac, « et ses plateaux aux vastes étendues sans personne. » Reste encore quelques déserts à inscrire à son palmarès, et deux en priorité : « le désert australien et celui de Gobi en Mongolie, je rêve de les faire un jour. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

29 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “POLITIQUE La passion cachée de… Jean-Christian Rey”

  1. Les déserts, comme son fauteuil de maire?
    Il est dérangeant de profiter dans un articles des photos de vacances de nos élus.

    J’aimerais plus, venant de sa part des explications et des projets réalistes que des propos sur ses passes temps (bien fréquents).

    Vous noterez amis journalistes que quand on parle de lui, c’est pour son absence d’un conseil, présentation de budget et ses vacances.

  2. je comprends pourquoi il aime les déserts, mais de là à être maire et président d’un désert territorial, il pousse sa passion un peu loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close