A la unePolitique

GARD Les Républicains : le changement, c’est maintenant !

Franck Proust à gauche) succède à Jean-Paul Fournier au centre) au poste de secrétaire départemental des Républicains. Le président Max Roustan va démisionner au profit de Christophe Rivenq Photo : Philippe Gavillet de Peney/objectif Gard)
Franck Proust (à gauche) succède à Jean-Paul Fournier (au centre) au poste de secrétaire départemental des Républicains. Le président Max Roustan (à droite) va lui aussi démissionner au profit de Christophe Rivenq (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Ça bouge chez Les Républicains ! Lundi après-midi, au cours d'une conférence de presse, le sénateur-Maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier a annoncé qu'il démissionnait de son poste de secrétaire de la fédération gardoise du parti au profit du député européen Franck Proust. Pour faire bonne mesure, le maire d'Alès, Max Roustan a de son côté annoncé qu'il en ferait de même de la présidence à la rentrée. Il a quant à lui coopté le conseiller régional Christophe Rivenq pour lui succéder...

Chez Les Républicains on prépare la relève et le changement c'est pour maintenant. Après 25 ans comme secrétaire de la fédération gardoise, Jean-Paul Fournier a décidé de transmettre le flambeau à son premier adjoint à la mairie de Nîmes, Franck Proust. Après avoir pris langue avec le secrétaire général du parti, Bernard Accoyer, qui a validé ce passage de témoin, Jean-Paul Fournier va redevenir un simple militant. "J'ai connu plus de succès que de défaites et plus de hauts que de bas même si les dernières élections n'ont pas laissé beaucoup de place pour nous" , évoquait-il, un peu ému. "Il y aura beaucoup de choses à faire pour Franck (Proust) et Max (Roustan)..."

Christophe Rivenq devrait prendre la présidence des Républicains gardois à la rentrée... Photo : Philippe Gavillet de Peney/objectif Gard)
Christophe Rivenq devrait prendre la présidence des Républicains gardois à la rentrée... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Prenant la parole à son tour, le Maire d'Alès, Max Roustan a émis le vœu "qu'un jeune prenne (sa) place en tant que président de la fédération départementale afin de garantir l'équilibre entre Nîmes et Alès." Dans la foulée, il proposait que son directeur de cabinet à la mairie d'Alès, conseiller régional et président de l’UEDC (Union des Élus de la Droite et du Centre) à la Région, Christophe Rivenq, lui succède, "tranquillement, à la rentrée..." Une passation de pouvoir qui devra toutefois être entérinée en son temps par les 2 100 adhérents gardois à jour de cotisation...

Franck Proust reprend le flambeau de son mentor, Jean-Paul Fournier Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Franck Proust reprend le flambeau de son mentor, Jean-Paul Fournier (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Quant au nouveau secrétaire départemental, il a souligné son émotion de prendre la relève de Jean-Paul Fournier, qu'il n'a pas manqué de remercier. "La tache est grande. Elle est immense", a-t-il souligné. "Je mesure la responsabilité qui est la mienne. Nous avons quasiment tout à reconstruire. Il va falloir se projeter sur 2020 et trouver de jeunes talents." Déjà opérationnel dans son nouveau rôle, le député européen appelle à conserver les acquis dans les grandes villes gardoises et "à travailler dans les communes", annonçant de futures réunions décentralisées sur les 6 circonscriptions du département. Le même de s'interroger : "Est-ce que les Gaullistes, les libéraux et les Centristes se sont retrouvés dans Les Républicains ?" Avant d'assurer que le parti resterait fidèle à sa ligne de conduite et se refuserait d'aller chasser du côté de l'électorat du Front National.

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com     

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

12 réactions sur “GARD Les Républicains : le changement, c’est maintenant !”

  1. Bravo à Fournier pour ce qu’il a fait et bonne chance à proust
    Vivement que les Tiberino, flandin et Serafino n’aient plus de fonctions dans ce parti et place aux jeunes et au renouvellement!!!!

  2. De vieux caciques cumulards remplacés par des moins vieux caciques politiciens cumulards : tu parles d’un progrès.
    Proust et Rivenq feraient bien d’aller bosser, deux ou trois ans, dans la vraie vie civile avant la retraite dorée de politicard.

  3. 25 ans à la tête de la fédération gardoise de l’UMP et des LR. Quelle longévité !! C’est ça qu’on appelle la « démocratie » à droite, sans doute !! Quant à la « relève » par les jeunes Rivenq et Proust, en matière de jeunesse ça se pose là. Encore des politicards qui n’auront rien fait dans leur vie que de la politique.
    Quant à la « tache » qui est grande, il vaudrait mieux qu’elle ne s’étende pas trop sur leur costard (c’est « tâche » qu’il aurait fallu écrire !)

    1. Ils sont tous bouffis de suffisance et d’insuffisance comme en témoigne la situation de leur pauvre ville.
      Faut limiter les mandats ( pas plus de deux) sinon on maintient, grâce aux réseaux d’affidés et magouilleurs, toujours les mêmes roitelets et leurs acolytes aux commandes.

  4. vous êtes tous des jaloux !!! c’est vrai que les marcheurs qui viennent d’être élus laisseront leur place aux prochaines élections… il n’y a que vous qui le croyez. ils feront comme les autres, comme tout le monde et depuis toujours, ils s’accrocheront.

  5. Au moins dans les propos de Franck Proust il y a un peu de lucidité  » la Tache est immense il faut tout reconstruire »Effectivement au regard du fiasco des dernières élections, du départ massif de beaucoup d’électeurs de droite ,ce n’est pas avec le casting proposé que les électeurs et militants vont revenir. A quand de nouvelles têtes? un peu d’audace? Car à ce rythme en 2020 au siège des républicains sur Nimes il restera plus personne.

  6. Les ainés partent et laissent la place aux nouveaux …..
    Pourtant les nouveaux sont en politique depuis 20 ans …..
    Cela serait presque risible si cela n’en était pas tant pathétique !
    Pitié du changement, ce n’est pas une questuon d’âge. Le jeunisme n’est pas lié à l’âge mais à la nouveauté.
    Être jeune en politique en 2017 c’est avoir moins de 5 ans de mandats,même à 60 ans et non pas avoir 45 ans et déjà presque 20 ans de mandat !!
    On veut du changement, on ne veut plus de dynastie patronyme, on veut de jeunes élus (- de 5 ans de mandat), des gens investis, qui s’engagent pour autre chose qu’eux-mêmes et qui ne prennent pas de.décision en fonction du nombre d’électeurs que cela rapportera.
    On veut des gens avec une vision de notre futur et de notre pays.
    Allez courage on va bien en trouver un, une ou deux

  7. ah ca c’est du changement! Fournier cède sa place à son copain Proust coté Nîmes et cote ales Roustan cède sa place à rivenq !!! ca c’est de la démocratie chez les LR! pitoyable. Le système corrompu de copinages continue. Et dire que certains payent des cartes chez les LR Mdr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité