ActualitésSociété

VAUVERT La ville va-t-elle s’inspirer du quartier Gambetta de Nîmes?

Des verveines en fleurs. EL/OG
EL/OG

Depuis l'implantation du Spot dans la rue Enclos Rey au sein du quartier Gambetta, le renouvellement urbain prend forme. Des idées nouvelles, une vie plus enjouée et des fleurs dans les habituelles sombres ruelles. Cette dernière solution anti-morosité risque de faire des émules.

Le quartier Gambetta à Nîmes est un peu à part. Presque aussi grand qu'une petite ville, il est pauvre, vieillot et avait besoin de changement s'il ne voulait pas demeurer un simple coin où ne vont jamais les touristes et où l'immobilier est en chute libre... En effet, les rues du quartiers ont mauvaise presse et les actions des forces de l'ordre y sont nombreuses.

Heureusement que les riverains prennent leur avenir à bras le corps. En effet, depuis quelques semaines, les rues du quartiers sont fleuries, des jardinières apparaissent, des salades et des herbes aromatiques jonches les trottoirs et les fenêtres. Honnêtement, le quartier est en train de renaître des cendres tout en restant le quartier populaire que l'on aime tant. Après l'Expo de ouf!, certains touristes risquent bien d'aller faire un tour au nord du Gambetta pour se rappeler au bon souvenir que verdure et centre-ville savent faire bon ménage quand on le décide.

Du coup, Katy Guyot, élue de la ville de Vauvert, songe reprendre l'idée et lancer, avec les moyens de la cité camarguaise, un défi. "Voilà une belle idée portée par les habitants d'un quartier nîmois qui va faire des émules j'en suis certaine. Et à Vauvert? Si on essayait? Chiche? Oui je sais ce que vous allez dire, les grincheux, les jamais contents, ceux qui pensent que la mairie leur doit tout parce qu'ils paient des impôts. Ceux qui râlent pour tout parce que rien ne va. Mais les autres, tous les autres, la majorité silencieuse des réseaux sociaux, celle des gens de bonne volonté qui balaient devant leurs portes, qui sortent leurs poubelles à l'heure et les bons jours, ceux qui ramassent même les canettes et autres détritus laissés par les jemenfoutistes qui ne respectent rien, ceux qui n'attendent pas tout de la ville et font leur boulot de citoyen dans leur coin sans bruit...ceux qui se sont engagés dans les comités de quartier pour améliorer la vie de leur quartier, Eux peuvent prendre les choses en mains comme leurs compatriotes nîmois. Et cela n’exonère en rien la mairie de ses responsabilités mais cela fait du bien de savoir que des citoyens sont prêts à accompagner les efforts que fait la ville (avec ses moyens et son personnel, forcément limités) pour la rendre plus belle".

Dans la foulée, c'est Jean Denat, maire de Vauvert, qui valide l'idée, "Katy a bien raison, et si on essayait?". Le Conseil municipal est en congés mais l'idée doit encore faire son chemin. Peut-être qu'au printemps prochain Vauvert verra des fleurs égayer ses rues!

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “VAUVERT La ville va-t-elle s’inspirer du quartier Gambetta de Nîmes?”

  1. Dans le trés populaire 20ème arrondissement de Paris, les habitants ont entouré les pieds des arbres de fleurs, des jardinières sont suspendues un peu partout etc…il est trés agréable de s’y promener et j’ai été trés heureusement surprise de cette prise en mains par les habitants. Alors pourquoi pas Vauvert?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité