CCI GARD Philippe Viala, le fameux troisième homme?

Le Préfet Hugues Bousiges en compagnie de Philippe Viala, directeur d'ERDF

L'ancien Préfet Hugues Bousiges en compagnie de Philippe Viala, alors directeur d'ERDF.

Francis Cabanat, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Gard souhaite une nouvelle élection pour enfin que la CCI en finisse avec les affaires et redore son blason par le biais d'un "troisième homme".

A peine élu à la tête de la CCI du Gard, le tandem Cabanat-Giraudier avait du plomb dans l'aile... Après des mois de batailles, de luttes intestines et de coups bas voire très bas, les deux têtes n'en peuvent plus. Francis Cabanat, qui a actuellement repris la présidence de la chambre consulaire, espérait une nouvelle élection à la rentrée et l'intervention quasi divine d'un troisième homme...

"Je ne promets rien que je ne saurais tenir. Ma conviction longuement mûrie et mon ambition de fédérer autour d’un projet et de le conduire avec vous seront sans faille si vous en décidez ainsi à la prochaine Assemblée générale" promet Philippe Viala dans une lettre envoyée aux élus. Philippe Viala, ancien directeur d'ERDF Gard serait-il enfin l'homme providentiel?

En tout cas, il serait ce troisième homme et a envoyé aux élus de la CCI une lettre leur expliquant sa candidature. "Ce message pour vous informer que je serai candidat à la Présidence de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Gard à la prochaine Assemblée générale. Je suis impliqué dans cette institution depuis plusieurs années, comme conseiller technique au départ puis en tant qu’élu, avec vous, depuis novembre dernier. J’ai adhéré sans réserve au projet d’Eric Giraudier. Je suis un des quelques élus qui se sont exprimés sans ambiguïté le 27 février pour le porter à la présidence".

Et le candidat de reprendre, "Je me suis investi du mieux possible (règlement intérieur, défi formation, défi développement durable, commission des marchés…) mu par la confiance et un véritable enthousiasme mais force est de constater que ce n’est plus le cas aujourd’hui. J’ai constaté que l’implication était vaine puisque les décisions n’étaient pas prises au moyen du travail réalisé. Je ne veux plus consacrer du temps et de la réflexion, en mobilisant de surcroît des agents de la CCI sans arriver à me faire entendre, sans que le dossier n’aboutisse ou soit finalisé autrement. J’ai vécu comme des erreurs successives les campagnes de dénigrement dans la presse qui pouvaient flatter des égos mais nuisaient systématiquement à l’institution".

Expliquant qu'il n'a jamais accepté certains agissements, qu'il n'a pas adhéré à aux manières usitées, les mensonges devenus une mode alors que tout était possible... "Il existe trop de détails sur des anecdotes qui prises indépendamment ne portent pas à conséquence mais qui cumulées créent un faisceau de présomption d’insincérité. Je n’ai ni haine, ni ressentiment et je reste dans le respect le plus absolu des personnes mais j’ai la liberté de m’exprimer et de faire part de mon analyse et de faits qui me conduisent à cette perte de confiance" poursuit Philippe Viala.

Enfin, les choses vont bouger... Dans le bon sens? On verra bien! Pour en finir, le troisième homme propose "D’agir comme le ferai une entreprise dans cette situation – sans jamais mettre en cause le temps et l’énergie passée par les acteurs – il faut modifier la gouvernance de la CCI et c’est à cela que je suis candidat. Oui je souhaite vous présenter ma candidature à la Présidence de la chambre de Commerce et d’Industrie du Gard lors de la prochaine Assemblée générale afin d’en finir avec des duels vains. Il faut lui donner une troisième voie, apaisée, transparente et collaborative. Ma force, c’est ma disponibilité, mon expérience managériale, mon expérience des relations institutionnelles et ma capacité à travailler sans aucun arriéré avec l’ensemble des acteurs du département. Cette force elle n’existe qu’avec vous tous, sans exclusion, car elle sera le résultat de compétences individuelles mises au service d ’un collectif" conclut Philippe Viala.

Partager