Actualités

GARD Toujours trop de morts sur les routes du département…

accident-autoroute

Au mois de juillet 2017, 6 personnes ont perdu la vie sur les routes du département contre 7 en juillet 2016. Par ailleurs, 44 accidents ont été enregistrés, contre 52 en juillet 2016, et 58 personnes ont été blessées, contre 72 en juillet 2016.

C'est un léger mieux mais il n'y a pas de quoi crâner... Depuis plus d'une décennie, le Gard est un des pires élèves français en matière de sécurité routière et ses routes sont on ne peut plus meurtrières. Si les accidents sont moins nombreux depuis le début de l'année que l'année dernière, ce n'est hélas pas le cas quand on parle de mortalité. À ce jour, 34 personnes sont décédées sur les routes gardoises, contre 30 à la même période en 2016. Les chiffres de l’accidentologie restent préoccupants car le comportement de nombreux conducteurs gardois demeure dangereux. La vigilance doit être renforcée durant les prochaines semaines afin d’éviter de nouveaux drames sur les routes des vacances.

Les pouvoirs publics restent pleinement mobilisés pour lutter contre l’insécurité routière et des contrôles routiers sont effectués quotidiennement par les forces de l’ordre afin de lutter contre des comportements irresponsables à l’origine de drames. Les services de l’État incitent à nouveau les usagers à adopter une conduite responsable tout au long de leur trajet au quotidien mais également sur la route des vacances.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 31 ans et suis journaliste depuis près de dix ans. Nouveau dans l'équipe d'Objectif Gard, je suis en charge de l'actualité de la Camargue Gardoise. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “GARD Toujours trop de morts sur les routes du département…”

    1. alcool et drogue le samedi soir, fatigue et endormissement pour les routiers, stress et rentabilité pour les commerciaux et artisans sont aussi causes de drames sur nos routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close