ActualitésSociété

NÎMES-COURBESSAC A Marguerittes, le survol enquiquine

aerodrome-courbessac-2

Les nuisances sonores sont un fléau moderne. Avec l'explosion démographique et les capacités immobilières, les Français sont les uns sur les autres et souhaitent être au calme une fois rentrés à la maison... A Marguerittes, l'aérodrome de Courbessac et les apprentis pilotes irritent un tantinet le voisinage qui a réglé le problème en concertation et dans le calme.

Il y a plus d'un an, la Direction Générale de l’Aviation Civile ainsi que la principale association de gestion des aéroclub de Nîmes-Courbessac (ADANC) ont été alerté sur les nuisances occasionnées par les "appareils écoles" qui font des tours de pistes en survolant Marguerittes alors que les cartes officielles sont formelles, ce survol est interdit.

En collaboration avec les aéroclub Nîmes Courbessac et l’ADANC, des propositions ont été faites pour éviter ces nuisances, la principale visant à valider un tracé obligeant les avions à survoler le parc éco-urbain et les terrains de football. Un tracé a été soumis à l’aviation civile afin qu’il soit inscrit dans les cartes VAC (Visual Approach Chart) officielles.

Il existait un autre petit problème... La présence de plusieurs hélicoptères sur l’aéroclub de Nîmes-Courbessac depuis le mois de novembre 2016. Après une intervention des riverains auprès de l’ADANC (association de gestion des aéroclub de Nîmes-Courbessac) et de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) la mise en évidence des nuisances occasionnées par ces appareils est claire. La direction générale de l’aviation Civile a fait parvenir des courriers aux propriétaires d’hélicoptères et ceux-ci savent désormais que les tours de pistes sont interdits sur Courbessac. Ils ne peuvent que décoller et atterrir mais avec au moins 45 minutes entre les deux (pour une balade par exemple).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 31 ans et suis journaliste depuis près de dix ans. Nouveau dans l'équipe d'Objectif Gard, je suis en charge de l'actualité de la Camargue Gardoise. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES-COURBESSAC A Marguerittes, le survol enquiquine”

  1. J’habite a Nimes coté clinique kennedy, et les jours ou je ne travail pas en semaine, j’ai été gêné à plusieurs reprises par les bruits d’avion survolant le quartier. Je sais maintenant d’ou viennent ces avions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close