TOROS Pétition anti corrida sur les réseaux sociaux

 

Alberto Lamelas (Photo Anthony Maurin).

Alberto Lamelas (Photo Anthony Maurin).

Depuis quatre mois, une pétition circule sur les réseaux sociaux. Lancé par un particulier, Céline Steinlaender, mais soutenue par la Fondation Bardot et l'Alliance Anticorrida, le texte cherche à faire interdire les corridas à Nîmes. La pétition a déjà recueilli plus de 510 000 signatures. Un nombre qui interpelle et une pétition qui fait du bruit à la veille de la réponse de l'Unesco sur notre candidature… 

Laurence Parisot, Karine Ferri et quelques autres prêtent leurs noms plus ou moins connus à la cause. Il n'y a pas si longtemps, Renaud, puis Julien Doré, y allaient de leur couplet anti corrida à l'occasion d'un passage dans les arènes. Parallèlement, la SPA lance sa pétition en même temps que son appel aux dons… Il semble donc que la cause des anticorridas a le vent dans le dos en ce moment. Les pétitionnaires comptent remettre le texte à Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes, et cherchent à s'adjoindre la participation d'une célébrité pour décupler l'impact de leur initiative.

De son côté l'aficion garde le silence. L'avocat Éric Dupont Moretti déclarait récemment en substance sur un plateau télé alors qu'il était violemment interpellé sur le sujet, comprendre qu'on puisse être contre et qu'on le manifeste dans un état de droit comme la France mais vouloir garder le plus longtemps possible la liberté d'être pour …

À suivre donc …

Véronique Palomar

Partager