Actualités

UZÈS Le graffeur Swed Oner offre une fresque géante à la ville

Le graffeur Swed Oner (4e en partant de la G., avec la casquette) et les élus ont inauguré la fresque mercredi soir, au stade Pautex (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le graffeur Swed Oner (4e en partant de la G., avec la casquette) et les élus ont inauguré la fresque mercredi soir, au stade Pautex (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Avec ses 38 mètres de large et ces 10 mètres de haut, c’est peu dire que la fresque signée du graffeur uzétien Swed Oner ne passe pas inaperçue au stade Louis-Pautex de la cité ducale.

« J’en a eu pour une grosse semaine de boulot et j’y ai passé pas mal de bombes », explique l’artiste, qui a fini son oeuvre fin juillet.

« Save trees, write on walls »

Et s’il a choisi ce mur, c’est que Mathieu Taupenas, de son vrai nom, l’avait bien repéré : « ça me tenait à coeur de faire une fresque ici, en tant qu’enfant d’Uzès, et parce que je connaissais ce mur pour avoir joué au foot ici. » Un mur grand et bien lisse, qu’il a donc utilisé pour déployer son art qu’il veut plus que décoratif : « j’ai voulu faire passer un message sur la déforestation avec un petit amazonien, et un message écrit. » Le message, non dépourvu de second degré, est en anglais : « save trees, write on walls », « sauvez des arbres, écrivez sur les murs » dans la langue de Molière, un message qu’il ne faut pas non plus prendre pour une incitation à barbouiller tous les murs de la ville.

La fresque (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La fresque (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

En effet, le graffeur a pris le soin de contacter la mairie, qui lui a donné son feu vert pour la fresque, la plus grande que le graffeur de 32 ans a peinte jusqu’ici. « Et la fresque a été offerte par l’artiste », se félicite le maire Jean-Luc Chapon, qui voit là une bonne occasion d’embellir des murs sans sortir un euro des caisses de la municipalité. De quoi donner des idées à l’édile : « il n’est pas dit qu’on ne fasse pas appel à lui pour d’autres fresques, la prochaine devrait être sous le préau du groupe scolaire. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité