PONT-ST-ESPRIT En images : première réussie pour l’AO Festival

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Des artistes talentueux, du monde et une belle ambiance : le comité des fêtes de Pont-Saint-Esprit a réussi sa première édition de l’AO Music Festival, vendredi soir au Clos Bon Aure.

La soirée à démarré gentiment avec le groupe Moon and the Papas, qui a proposé un set dynamique oscillant entre reggae, funk et même punk rock.

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le Fat Bastards Gand Band leur a succédé sur scène et a rapidement enflammé le public avec ses musiques métissées, principalement venues des Balkans, teintées de rock limite punk, quelque part entre les Red Hot Chili Peppers des premiers albums et Goran Bregovic.

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

N’hésitant pas à se déguiser et à haranguer la foule, le groupe a carrément fini son set au pied de la scène, au milieu du public.

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Autant dire que lorsque les Fatals Picards sont rentrés sur scène sur le son de Don’t Stop Me Now de Queen, le public était d’ores et déjà chauffé à blanc. Venus défendre sur scène leur dernier album en date, Fatals Picards Country Club, sorti à l’automne, les Fatals Picards ont tenu leur rang avec un set énergique et plein d’humour, leur signature.

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Reprenant L’Amour à la Française, qui leur a valu de finir avant avant-dernier de l’Eurovision il y a dix ans, ou encore le déjà culte A la vie à l’Armor, sur le mystère de la présence d’un drapeau breton à chaque événement en extérieur (ce qui s’est encore vérifié vendredi soir, soit dit en passant), le groupe a mis le feu au Clos Bon Aure.

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Vendredi soir, au Clos Bon Aure de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

De quoi assurer un final en beauté pour cette première édition de l’AO Music Festival, et donner des idées au Comité des fêtes pour la suite.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Partager