A la uneFaits Divers

NÎMES Chauffard en garde à vue : pronostic vital engagé pour une jeune de 15 ans

L'Hôtel de police de Nîmes. Photo © objectifgard.com / MA
L'Hôtel de police de Nîmes. Photo Objectif Gard

Ce dimanche matin, vers 5h30, une voiture qui a grillé un feu rouge, a percuté une adolescente de 15 ans qui circulait sur son scooter. Les faits se sont déroulés en plein centre-ville de Nîmes, à hauteur de l'avenue Victor Hugo et du boulevard Général Perrier. Le chauffard a quitté les lieux, sans se soucier de la victime, prise en charge par les pompiers et dont le pronostic vital est encore engagé ce dimanche soir. Quelques minutes après le choc, la voiture a été découverte abandonnée dans les rues de la capitale gardoise, près de l'accident. Le fuyard qui était activement recherché par le police, s'est rendu au commissariat, vers 14h30. Il est actuellement en garde à vue. Il semblerait que cet homme de 27 ans ait dérobé les clés du véhicule à sa soeur. "Il explique avoir paniqué après l'accident. C'est un homme dont le permis de conduire a été invalidé à 2 reprises à cause de comportements dangereux sur la route", explique le vice-procureur Patrick Bottero. Une enquête dirigée par le parquet de Nîmes est en cours, elle a été confiée aux policiers de la sûreté départementale.

B.DLC

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Chauffard en garde à vue : pronostic vital engagé pour une jeune de 15 ans”

  1. Permis invalidé deux fois, et il fait encore une victime.
    (forte ironie à venir) Voilà un homme qui semble être très responsable, conscient des risques qu’il fait courir aux autres, et capable de se remettre en question…
    Si ça se trouve il s’est dit « j’ai plus de permis, je ne peux plus perdre de points ! je peux faire ce que je veux ! »

    Ces gens-là sont des dangers publiques, il n’y a rien à faire pour les faire changer, malheureusement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close