Actualités

PORT CAMARGUE Les joutes changent de bassin pour la fête

joutes-1-bis
Précision et sens de l'équilibre - entre autres qualités sportives - font un bon jouteur languedocien (Photo Let's Grau)

A 18 h, ce samedi 19 août, les joutes languedociennes, avec la jeune lance graulenne, seront partie prenante de la journée à Port Camargue. Les jouteurs locaux abandonnent Vidourle et canal du Grau pour tester le port de plaisance européen.

Les premières  joutes nautiques datent - paraît-il - de 1270 à Aigues-Mortes. Les croisés, soldats et marins, s’affrontaient en combats et troquaient fringants destriers contre de petites barques pour continuer à tournoyer.

Les compétiteurs appelés jouteurs utilisent de nos jours deux barques lourdes, une rouge et une bleue, propulsées par les muscles de dix rameurs au maximum et guidées par deux barreurs. Les jouteurs se positionnent sur la "Tintaine", portent d’une main  un pavois  et de l'autre une lance. Les deux barques se font face, se propulsant l’une vers l’autre jusqu’à l’impact final. L’objectif du jouteur est  - évidemment - de faire tomber, gentiment mais fermement,  son adversaire dans l’eau. Le vainqueur est celui qui reste en place sur la Tintaine après la passe. Expliqué ainsi, tout cela à l'air très simple mais à voir et à pratiquer, c'est plus ardu. Et plus jouissif.

La Jeune Lance Graulenne

En 1972 est créée la société de la Jeune Lance Graulenne. Depuis 1977, une école de joute forme les jeunes à la pratique de ce sport, "véritable condensé de la civilisation méditerranéenne".

A découvrir parmi d'autres aspects de la tradition maritime, languedocienne et camarguaise à Port Camargue toute la journée !

Les deux barques de la jeune lance graulenne dans leur "bassin" port camarguais
Les deux barques de la jeune lance graulenne dans leur "bassin" port camarguais
F. G.
florence.genestier@objectifgard.com
Programme de la Fête de Port Camargue ici

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité