A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE À Châteauroux, seule la victoire sera belle…

Les Nîmois se doivent de gagner pour garder le contact avec le haut du tableau Photo : N-O)
Les Nîmois se doivent de gagner à Châteauroux pour garder le contact avec le haut du tableau (Photo : N-O)

Après leur belle mais infructueuse prestation face à l'AS Nancy-Lorraine, caméras de canal + obligent, les Nîmois auront encore les projecteurs braqués sur eux face à un des promus, Châteauroux, en clôture de la 4e journée de Ligue 2. Dans le Berry, les Crocos n'envisagent rien d'autre qu'une victoire.

C'est à nouveau sous l’œil inquisiteur des caméras de la chaîne cryptée Canal + que les Nîmois disputeront leur match ce lundi soir au stade Gaston-Petit de Châteauroux (20h45). C'est dire l'intérêt que suscite le parcours des Gardois dans la France cathodique du foot...

Sévèrements défaits à Lorient où ils en ont pris un coup sur le biniou lors de leur précédente sortie (3-0), les Berrichons, 16e avec trois points au compteur et une seule victoire (à l’extérieur !) lors de la journée d'ouverture face à Brest (2-3), semblent un adversaire largement à la portée d'une équipe nîmoise qui assume ses ambitions et son nouveau statut.

"Nous irons à Châteauroux pour gagner. Comme à chaque fois que nous jouons", confirme l'entraîneur des Crocos aux dents longues, Bernard Blaquart. Mais comme la fanfaronnade n'est pas le genre de la maison, il tempère son enthousiasme, façon Guy Roux : "Ce sera difficile face à un promu qui présente une équipe dynamique et athlétique. À ce stade du championnat, les a priori et les idées toutes faites ne s'avèrent pas toujours. Qui auraient pu prédire les déboires de Lens en ce début d'exercice ? La hiérarchie n'est pas encore installée. Un seul match peut vous faire basculer dans un sens comme dans l'autre. Et on n'a pas trop de recul sur cette équipe là. Je me méfie des promus : l'an dernier, deux sont montés..."

Pour rester du bon côté de la force, le responsable technique gardois pourra compter sur un groupe toujours aussi motivé et solidaire et sur sa nouvelle recrue, l'international algérien Liassine Cadamuro. "Il est prêt mais la difficulté, surtout à ce poste là, est de l'intégrer alors qu'il ne connaît pas encore ses partenaires et vice versa."

Cadamuro ou pas, le Nîmes Olympique a des arguments à faire valoir et même si Châteauroux aligne une équipe de déménageurs de piano, les Crocos ne craignent pas l'affrontement physique : "Face à ce genre d'équipe très costaude, cela nous a parfois réussi mais d'autres fois non", souligne le coach. En retard sur sa feuille de route, le NO ne veut plus perdre de temps en chemin : "En regard de nos premières sorties, surtout à domicile, il nous manque des points. Il faut améliorer notre efficacité", termine-t-il. Et on est bien d'accord avec lui : le plus tôt sera le mieux. Alors pourquoi pas dès ce soir ?

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com    

Le groupe nîmois : 

Gardiens : Yan Marillat – Martin Sourzac

Défenseurs : Sofiane Alakouch – Anthony Briançon – Gaëtan Paquiez – Fethi Harek – Liassine Cadamuro

Milieux : Téji Savanier – Théo Valls – Pierrick Valdivia – Antonin Bobichon

Attaquants : Umut Bozok – Rachid Alioui – Renaud Ripart – Sada Thioub – Panagiotis Vlachodimos – Clément Depres – Lucas Buades

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close