A la uneActualités

BEAUCAIRE Saint-Roman, l’abbaye nichée dans la roche calcaire

Chapelle de l’abbaye Saint-Roman à Beaucaire. Une abbaye est une communauté de moines, commandée par un abbé. Ce moine-prêtre a des pouvoirs juridiques sur sa communauté, notamment celui d’ordonner les prêtres. Photo : Coralie Mollaret)
Chapelle de l’abbaye de Saint-Roman à Beaucaire. Une abbaye est une communauté religieuse de moines, commandée par un abbé. Ce moine-prêtre a des pouvoirs juridiques sur sa communauté, notamment celui d’ordonner les prêtres. (Photo : Coralie Mollaret)

Creusée dans la roche calcaire du Pic de l'Aiguille, l’abbaye de Saint-Roman est un bijou caché dans un écrin de garrigue. Rencontre avec le directeur du site, Cédric Durand.

Objectif Gard : Quelle est la particularité de l’abbaye de Saint-Roman ?

Cédric Durand : On ne sait pas exactement quand l’abbaye a été construite. La tradition dit à la fin du Ve siècle… Cette bâtisse est originale car elle est creusée dans une colline calcaire. C'est unique en Europe occidentale ! Pour trouver un tel ensemble, il faut aller au Kurdistan irakien. On peut penser qu'à l’époque, les ermites troglodytes se sont inspirés de ce qui se faisait en Orient. Cela leur permettait de se protéger des intempéries et de se retirer pour prier.

Saint-Roman fut aussi une importante nécropole, où étaient ensevelis les moines, les paysans vivants sur le territoire de l’abbaye. Photo : CM)
Saint-Roman fut aussi une importante nécropole, où étaient ensevelis les moines et les paysans vivants sur le territoire de l’abbaye. (Photo : CM)

Que trouve-t-on dans cette abbaye ?

D'abord la chapelle. Ce qu’il y a de très beau, c’est la présence d’un tombeau reliquaire. La tradition évoque la présence d’un bras ou d’une main de Saint-Roman, et d’un fémur de Saint-Trophime, évêque d’Arles. Autre belle chose : le siège de l’abbé. Taillé dans la pierre, il possède toutes les caractéristiques de l’art roman. Saint-Roman fut aussi une importante nécropole, où étaient ensevelis les moines et les paysans vivants sur le territoire de l’abbaye. La terrasse de l'abbaye, où se trouve ces tombes, livre d'ailleurs une vue imprenable sur le Rhône...

Ce mercredi matin, le président PS du conseil départemental, le président de la CCBTA et le maire de Beaucaire ont visité le site de Saint-Roman. Photo : /conseil départemental)
Ce mercredi matin, le président PS du conseil départemental, le président de la CCBTA et le maire de Beaucaire ont visité le site de Saint-Roman. (Photo : Christophe Cabrié/conseil départemental)

L’année dernière, 16 000 personnes sont venues visiter l’abbaye. Cette année, vous constatez une baisse de 10% de la fréquentation. Pourquoi ?

C’est difficile à dire… On essaie de se faire connaître. Mais je n’ai pas le budget suffisant pour passer à la radio ou à la télévision. Ensuite, le site n’est pas accessible à tous… Ce n’est pas forcément une visite destinée aux enfants, contrairement au Vieux Mas. Ici, on va plus retrouver des couples, des retraités, des touristes de passage désireux de grimper dans une colline pour aller voir de vieilles pierres ! (...) Enfin, il y aurait plein de choses à développer comme l'amélioration de l'accueil et la mise ne place d'audioguides. Mais pour ça, il faut des moyens.

Depuis la terrasse, une vue imprenable sur le Rhône... Photo : Coralie Mollaret)
Depuis la terrasse, une vue imprenable sur le Rhône... (Photo : Coralie Mollaret)

Un site « en ruine »

Quels sont les besoins du site ?

Le site est en ruine, il a besoin de travaux. En ce qui concerne le stricte entretien, il n’y a pas eu de tranche de travaux depuis 2009 et les derniers aménagements en matière de sécurité datent de 2003. À l’intérieur de la chapelle, il y a des piliers érodés… Il faudrait également mettre un cheminement moderne, essayer d’aplanir les endroits où l’accès est difficile. À Beucaire, il y a sept monuments historiques classés. Après, ce sont aux élus de définir les priorités. Ce n’est pas moi qui décide...

Propos recueillis par Coralie Mollaret

Et aussi :

Tarifs. L'entrée coûte 5,50 €. Elle est gratuite pour les moins de 18 ans ainsi que les habitants de la CCBTA (Communauté de Communes Beaucaire Terre d'Argence).

Gestion du site. Le site est géré par l'entreprise privée SARL Pierre D’argence. Son dirigeant Cédric Durand gère pour le compte de la CCBTA : l’accueil du public, l’organisation des visites et la promotion le site. Cette délégation de service public (DSP) a démarré en 2016 pour une durée de neuf ans.

.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité