A la unePolitique

RENTRÉE Le bulletin de notes 2016-2017 d’Annie Chapelier

annie_chapelier_

Rentrée scolaire oblige, les hommes politiques gardois ne pouvaient pas échapper au conseil de classe d’Objectif Gard. Cette semaine, chaque matin à 7h, vous découvrirez leur bulletin de notes. Amis lecteurs, vous l’avez compris, Objectif Gard fait sa rentrée et ça va décaper !

Élève : Annie Chapelier

Âge : 50 ans

Classe : Assemblée nationale

Comportement : On a fait votre connaissance cette année et notre première impression était plutôt positive. En campagne, vous étiez humble, à l'écoute, dans le doute parfois, ce qui humanise toujours un candidat et ce qui collait parfaitement avec votre image de "nouvelle en politique". Depuis votre victoire, et après avoir fait un peu plus votre connaissance, on découvre une femme au caractère bien trempé, entière et plutôt directe. Ce qui en soit, n’est pas un défaut sauf pour certains qui n’hésitent pas à vous qualifier de "distante", "sèche", avec "les chevilles qui enflent". Méfiez-vous des rumeurs ! Elles vont très vite en politique. 14/20

Éloquence : Des débuts prometteurs ! Vos premières prises de parole à l'Assemblée sont claires. On se souvient notamment de votre question au gouvernement sur le vin espagnol. Et parler de vin tout en gardant les idées claires, ce n'est pas donné à tous les députés... 15/20

Stratégie politique : Vous avez fait le choix de consacrer vos débuts à l’Assemblée nationale. Vous avez vos raisons : vous vouliez participer aux premiers votes majeurs de la mandature Macron et prendre vos marques au Palais Bourbon. Vous avez donné à beaucoup de gens le sentiment que vous délaissiez la circonscription mais nous voilà rassurés en apprenant que vous allez ouvrir une permanence en plein centre-ville et partager votre temps de travail entre Paris et les Cévennes. N’hésitez pas à communiquer davantage sur votre travail de terrain ! 13/20

Projets et idées : Infirmière anesthésiste de profession, vous avez réussir à endormir vos adversaires pour remporter cette élection législative. Votre métier, vous envisagez de le mettre encore à profit pour avancer sur la problématique des déserts médicaux en Cévennes. De plus, votre mission au sein de la prestigieuse Commission des affaires étrangères et votre engagement pour le droit des femmes devrait occuper vos séjours parisiens. Reste à ne pas vous endormir sur vos lauriers ! 14/20

Respect des engagements : Vous vous étiez engagée à incarner le renouveau en politique ? C’est le cas, vous êtes parfaitement novice. En vous choisissant, les électeurs ont voté pour quelqu’un qui leur ressemble et placent beaucoup d’espoir en vous. A vous de relever le challenge, vous êtes attendue au tournant ! 14/20

MOYENNE GÉNÉRALE : 14/20

APPRÉCIATIONS

Votre peps, vos connaissances et votre volonté d’agir sont incontestables. Vous vous êtes plongée dans le bain de la politique avec une certaine facilité, faisant preuve de belles capacités d’adaptation, à Paris en tout cas. On espère que vous serez autant à votre aise en circonscription : sur un territoire en souffrance, avec un taux de chômage élevé, les Gardois ont besoin d'un député particulièrement impliqué.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “RENTRÉE Le bulletin de notes 2016-2017 d’Annie Chapelier”

  1. 14/20 : bonne élève très motivée qui écoute bien son maître à penser. Récite parfaitement les leçons apprises. Exemptée de sport en raison de chevilles enflées elle a su compenser son handicap par la marche. L’élève Chapelier peut passer en classe supérieure .

    1. pour sur elle a l’avantage de connaitre l’antidote du sérum de vérité puisque endormeuse de profession réussira t elle à endormir l’hémicycle? l’avenir nous le dira

  2. Pour la première fois , le Président n’a pas accédé à son mandat au terme d’une carrière politique, mais au centre chronologique d’une carriere de banquier d’affaire. Ce n’est pas un homme libre. Et c’est très dangeureux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité