Faits Divers

NÎMES Une policière frappée et blessée dans le centre-ville

Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR
Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR

Une policière municipale qui patrouillait mardi vers 18h, rue Nationale, près de la Coupole de Nîmes, a été frappée par un homme.

Au départ, il s'agit d'un simple contrôle dans cette artère connue pour de nombreux trafics de stupéfiants. Lorsque la policière et son équipier se sont approchés, l'homme aurait refusé le contrôle.... Son frère qui était à proximité, lui est venu en aide. Les deux hommes ont été interpellés après l'agression et sont en garde à vue. La victime a été prise en charge par les secours et envoyée au CHU de Nîmes.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “NÎMES Une policière frappée et blessée dans le centre-ville”

  1. Nous perdons des territoires jusqu’au cœur de Nîmes comme partout ailleurs en France et en Europe.
    Derrière les trafics, l’argent…le développement d’un communautarisme au profit d’une idéologie.

  2. Gardons nous de voir le sujet sous l’aspect  »communautarisme » (plus tard Wauquiez fera ce qu’il faut sur ce point).
    Il faut traiter ces individus exclusivement au regard des dispositions du Code pénal qui seront appliquées avec la plus grande sévérité.
    La propagande lepeno-philipotiste qui trouve là un bon terreau, son favori, doit désormais être considérée comme nocive. Déjà MARINE 2022 ? Ça suffit ! Et ça sert à rien. Vous l’entendez celle qui a réuni pour rien 11 millions d’électeurs sur son nom ? Vous entendez Alliot, Collard et compagnie ? Rien !!! Ils profitent du système qu’ils décrient.

    1. Nous savons la haine de certains contre tous ceux qui portent l’uniforme de policier, gendarme, militaire, pompier …et au delà les agressions envers les médecins, infirmiers … les insultes quotidiennes.
      Nous savons les tags « nik la bac », les drapeaux de daech et les signes ostentatoires, le prosélytisme.
      Arrêtons de regardez ailleurs.
      Quant au système, oui, il est bien cadenassé par ceux censés nous protéger, soutenus par les naïfs et les aveugles, les hypocrites et les complices.

  3. PANURGE a fait bcp pour le respect de l’uniforme et de ceux qui le portent et il entend bien continuer mais sans l’appui d’idéologues d’extrême droite qui ne proposent rien à part du blabla… et sont désormais sans issue.
    Vous pensez pouvoir berner longtemps le peuple avec vos considérations totalement déconnectées de réel ?
    Que les agresseurs des détenteurs de l’autorité publique soient jugés comme il se doit sans qu’il soit besoin de crier  »MARINE, MARINE, vite ! ».
    Libérons nous de toute cette idéologie puante et mortifère. Le combat continue !

  4. Il n y a qu en France ou les forces de l ordre sont traitées ainsi ! La racaille en Espagne, aux USA etc…si elle s amuse à toucher un représentant de la loi…ça rigole pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité