ActualitésSociété

NÎMES Catherine Bernie-Boissard s’en prend au mauvais sort et à la SAUR

bouteillles-eau-coupure-vacquerolles

Cet été, une grosse coupure d'eau avait replongé la ville au Moyen-Âge. En fin de semaine, ce sont d'autres quartiers de Nîmes qui ont été touchés.

Castanet et Vacquerolles, viennent d'avoir quelques jolis problèmes d'eau potable. Après Pissevin et Valdegour cet été, c'est au tour d'autres quartiers de connaître la pénurie d'eau. Pour stopper rapidement ces soucis, une sorte de "remaillage" de la distribution d'eau permettant de remplir le réservoir de Castanet qui alimente ces quartiers, a été effectué et les troubles se sont relativement vite estompés.

Élue au Conseil municipal ainsi qu'au Conseil communautaire au sein de l'opposition, Catherine Bernie-Boissard vient de pousser, une nouvelle fois, un coup de gueule sur la question de la gestion de l'eau. "Encore une fuite d'eau importante sur le réseau d'eau nîmois. Rappel de ma lettre au président de l'agglomération restée sans réponse en juillet dernier. Je formule la même demande pour le Conseil d'agglo du 18 septembre prochain", évoque l'élue.

Du coup, comme l'affaire n'avance pas, CBB revient à la charge. "On peut se poser la question de la pérennité d’une Délégation de service public aussi peu efficace, non pas devant les tribunaux, mais dans un dialogue serein avec les associations concernées. C’est pourquoi je demande de bien vouloir inscrire à l’ordre du jour deux nouveaux points."

Le premier a trait à, "une information sur les causes de la rupture de canalisation, la nature des réparations effectuées par la SAUR et les moyens urgents mis en place par notre collectivité pour pallier les inconvénients résultant de cette situation." Quant au second, il évoque "la décision de mettre en place avec la SAUR, gestionnaire du réseau, une étude sur l’état des canalisations desservant la ville."

 Car c'est peut-être le réseau lui-même qui est à incriminer en premier lieu ! Sauf que la SAUR en a la charge depuis...1947 ! Une étrange rareté quand on parle de délégation de service public. "En effet, la vétusté des installations nécessite l’actualisation rapide de la rénovation du réseau. Un débat public s’impose sur la gestion de l’eau pour la ville de Nîmes notamment au regard de ce type d’incident et des gaspillages considérables dus aux fuites sur le réseau. Avec 7,5 milliards de litres d'eau perdus en 2015, la vigilance de l’agglomération tarde vraiment à s’imposer", conclut Catherine Bernie-Boissard.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Catherine Bernie-Boissard s’en prend au mauvais sort et à la SAUR”

  1. Je ne suis pas technicien. Je constate simplement que les contribuables règlent la facture d’un service au rapport qualité/prix insatisfaisant.
    Il faut bien évidemment revoir tout ça au plus vite avec un cahier des charges au cordeau.
    Je note que la municipalité de « gauche » a participé à la gabegie en son temps.

    Th.J conseiller FN Nîmes

    1. « Je note que la municipalité de “gauche” a participé à la gabegie en son temps. »
      Et je suis prêt à parier qu’une municipalité frontiste ne ferait pas mieux. Le problème n’est pas la couleur de la municipalité, c’est qu’il faut arrêter de déléguer à tout va à des entreprises privées qui n’en ont rien à f… de l’intérêt commun, et ce n’est pas en remplaçant une municipalité de droite qui se fait plein de pognon par une municipalité d’extrême droite qu’on changera les choses. Il faut virer la SAUR et la remplacer par une régie publique véritable, contrôlée par des citoyens. Idem pour les transports, pour la culture,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité