Nîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Efficacité retrouvée, tête relevée

Lunion fera la force de ce déplacement. Les Croso doivent relever la tête et poursuivre leur belle série en cours en Ligue 2 Photo Anthony Maurin).

Les Crocos se sont réveillés alors qu'ils étaient en déplacement en Corse pour affronter des Ajacciens qui n'avaient pas l'habitude de perdre... Quatre buts pour le Nîmes Olympique contre un pour l'AC Ajaccio. Une magnifique victoire pleine d'ambition.

C'est parti pour les Crocos ? Peut-être bien ! Sans être flamboyants, vendredi soir ils ont fait bien plus que leur simple boulot. Privés de Savanier leur meilleur passeur et de Ripart, qui vient de se casser le nez à l'entraînement, les Nîmois ont de l'orgueil. De plus, Bernard Blaquart, suspendu pour deux matches, purgeait sa peine et avait "puni" les internationaux marocains Sofiane Alakouch et Rachid Alioui pour leur manque de professionnalisme. Les deux excellents crocos ont démarré la rencontre sur le banc. Mais cela n'a rien empêché.

D'ailleurs, le banc a pleinement joué son rôle. Thioub et ce diable d'Alioui, à peine entrés en jeu, ont su inscrire chacun un bien joli but ! Les deux autres ont été le fruit de Bozok, une recrue, et de Vlachodimos,...une autre recrue."Ce premier but pour moi en championnat restera gravé à jamais dans ma mémoire ! Celui que j'ai marqué en Coupe de la Ligue était plus beau mais celui-là vaut plus cher. C’est une belle performance, on a fait presque le même match que face au Havre qui était invaincu. Ici, c’est pareil, on recolle au classement, toutes mes félicitations à notre groupe", avoue l'attaquant Umut Bozok. Sans chambrer, le Croco n’a pas souhaité jouer du piano devant les supporters corses, à l'hôtel, dans les rues ou simplement à l'aéroport mais préfère attendre... "peut-être en gare de Nîmes !"

Dans le jeu en première période, les statistiques des deux formations sont très proches sauf pour ce qui concerne les centres où les Nîmois prennent le large avec 13 tentatives. Cinq tirs dont deux cadrés, les deux buts : le réalisme est total et a permis de prendre l'avantage au bon moment ! Le nouveau latéral gauche Olivier Boscagli a été le Croco le plus sollicité en première période et a touché 27 ballons. Gaëtan Paquiez, sur l'autre flanc de la défense nîmoise, en a quant à lui relayé 24 et Romain Del Castillo 21. Mais c'est bien Théo Valls qui a connu le moins de déchet avec 93% de passes réussies.

Une fois la seconde période achevée, on dénombre 18 tirs dont 6 cadrés en faveur du Nîmes Olympique (10-2 pour l'ACA). Les Crocos dominateurs utilisent moins les ailes pour construire leurs attaques mais vont tout de même marquer deux buts supplémentaires (dont un sur corner tiré par Del Castillo) grâce à un excellent coaching de Bernard Blaquart. Sada Thioub lors d'une séance incroyable de dribbles en petit périmètre et Rachid Alioui après une tête salvatrice sur corner. Ainsi, le tour est joué, les Crocos s'imposent en Corse et relèvent la tête, merci au réalisme retrouvé !

Les deux défenseurs latéraux sont les Nîmois les plus joueurs mais leurs stats se sont inversées : Paquiez a joué 50 ballons et Boscagli plus discret se contentera de 47. Juste derrière, Romain Del Castillo semble avoir trouvé sa place au sein de l'effectif mais a perdu 19 ballons après en avoir gagné 9 et n'a cadré aucun de ses 3 tirs aux buts. Les Crocos sont lancés, avise l'adversaire, regarde dans le rétro mais ne te retourne pas, un Croco va fondre sur toi !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 31 ans et suis journaliste depuis près de dix ans. Nouveau dans l'équipe d'Objectif Gard, je suis en charge de l'actualité de la Camargue Gardoise. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE Efficacité retrouvée, tête relevée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close