A la uneActualités

RÉVÉLATION 15 Gardois seraient encore engagés avec l’État Islamique en Syrie

Source : David Thomson. Le journaliste a publié sur son compte twitter une photographie de ces tags, datant du 23 juillet 2015.
Source : David Thomson. Le journaliste a publié sur son compte twitter une photographie de ces tags, datant du 23 juillet 2015.

Combien de Nîmois, de Gardois, sont-ils encore en Syrie ? Combien sont morts au combat ?  Difficile à dire, même si certaines sources évoquent une cinquantaine de Gardois partis en terre syrienne. Au terme d'une enquête qui a duré près de 4 ans, la justice parisienne tient quant à elle une comptabilité beaucoup plus précise...

Outre les 4 hommes qui comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Paris, l'enquête évoque la présence actuelle de 15 Nîmois passés par le même réseau, structuré autour de jeunes gens issus de la ZUP de la ville. "À ce stade, ils sont présumés être toujours en Syrie dans les rangs de l'Etat Islamique. La plupart d'entre eux sont partis en famille en Syrie. Leurs femmes et enfants sont également sur cette zone avec eux", estime l'ordonnance des juges parisiens signée en juin dernier. D'après la minutieuse enquête des services du renseignement, le réseau nîmois, organisé et hiérarchisé, avait le même mode d'acheminement via la Turquie. Une fois en terre de guerre,  "les combattants nîmois ont dans un premier temps, rejoint le Jabat Al Nosra ou des groupes affiliés au Jabat. Ils ont ensuite rejoint les rangs de l'EIIL qui deviendra en 2014 l'EI, l'État Islamique".

On apprend également grâce aux investigations qu'un Gardois, un certain J.M, "serait mort en kamikaze en Irak en mai 2014, ce qui là encore montre la parfaite connaissance des membres de cette filière de la réalité de l'engagement djihadiste et terroriste sur place."  Un autre jeune de la cité populaire, un dénommé Axel, serait mort en Syrie après avoir été blessé au combat... Cet homme est considéré comme l'un des précurseurs pour le départ en Syrie. Selon l'enquête, Anas, qui est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris, et Axel, qui serait décédé,  "auraient permis d'organiser l'accueil des autres membres de ce groupe nîmois", mais aussi des jeunes qui ont grandi à Garons, Caissargues, Castillon du Gard et Redessan.

B.DLC

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “RÉVÉLATION 15 Gardois seraient encore engagés avec l’État Islamique en Syrie”

  1. combien de « français » encore en Syrie ?
    peu importe, il ne sont plus Français depuis le jour où ils ont donné allégeance à l’état islamique. Ils doivent donc rester où ils sont. Nous avons suffisamment de drogués à l’islam en France.
    N’oublions pas que ceux-là ont commis des atrocités en Syrie et en Irak, qu’ils n’ont que haine de ce qu’ils nomment l’occident, de nos valeurs, de notre culture, de notre civilisation.
    Qu’ils aillent au Qatar ou en Arabie Saoudite, fiefs de l’intégrisme musulman tendance sunnite et financiers du terrorisme.

  2. M.Jacob,
    Quelles solutions allons nous trouver pour ces jeunes ? Et surtout, comment éviter que nos jeunes partent sur des territoires de guerre où ils n’ont rien à faire ? Ne pensez-vous pas que ce serait davantage les questions que notre société devrait se poser et auxquelles elle devrait répondre ? …Histoire d’éradiquer le problème ?
    #Àméditer

    1. Les individus sont libres de quitter le territoire. Ils sont aussi responsables et doivent assumer leurs actes comme la France et l’Europe le seraient en interdisant leur retour.
      Je ne suis pas psychiatre. Ma volonté est de protéger les gens, les innocents pas les terroristes.
      L’islam est le terreau de l’islamisme. C’est au gouvernement d’imposer les règles. Commençons par stopper l’immigration d’individus porteurs de cette idéologie et de reculer face aux revendications communautaristes jusqu’à expulser les indésirables qui bien souvent jouissent de la multinationalité.
      Connaissez vous la nouvelle mesure du gouvernement qui favorisera le communautarisme ?

      http://eduscol.education.fr/cid52131/enseignements-de-langue-et-de-culture-d-origine-elco.html

  3. Mdme Mollaret: c’est à ces jeunes devenus des guerriers de l’islam radical de méditer en prison sur leurs actes au lieu de prier 5 fois par jour Allahou Akbar. Continuez Madame à méditer aux réponses a apporter pour éradiquer le problème…mais pendant ce temps leurs compagnons d’arme préparent le prochain attentat malheureusement . A méditer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close