A la uneActualités

LE 7h50 du Colonel Baudoux :  » Il y a chaque nuit 100 gendarmes pour les contrôles routiers »

Le colonel Sébastien Baudoux est le nouveau numéro deux du groupement de gendarmerie du Gard
Le colonel Sébastien Baudoux, des gendarmes du Gard/Photo B.DLC

Le numéro deux du groupement de Gendarmerie du Gard, le colonel Sébastien Baudoux est l'invité de la rédaction @objectifgard ce matin. Il évoque l'imposant dispositif de gendarmerie lié à la Feria des Vendanges.

@objectifgard : Cette année, combien de gendarmes vont quadriller les routes nîmoises pour la Feria ?

Colonel Baudoux : Il y a chaque nuit 100 gendarmes pour les contrôles routiers, la ville de Nîmes est bouclée. Les conducteurs partant du centre-ville seront contrôlés. Les problèmes liés à l'alcoolémie et aux stupéfiants ont des conséquences sur les routes du département. C'est pour éviter des drames que nous sommes là et que nous effectuons des contrôles routiers systématiques. Les fêtards sont prévenus.

On permet aux gens de dépenser de l'argent, de consommer, mais à la sortie ils doivent payer l'addition lors des contrôles. Des fêtards estiment que vous en faites trop sur la sécurité routière ?

Mais tout le monde a le droit de faire la fête, de s'amuser, mais je peux vous retourner la question. Ne trouvez-vous pas légitime que des personnes, des automobilistes, qui rentrent chez eux, qui partent au travail et qui ne sont pas concernés par la Feria aient le droit d'être tranquille et en sécurité sur la route? Et puis la finalité d'une Feria ce n'est pas d'avoir un accident, de se mettre en danger et de mettre les autres en danger.

Les gendarmes ont-ils d'autres missions pour la Feria ?

Nous renforçons la direction départementale de la police de manière très significative, puisque nous avons un escadron de la gendarmerie mobile de Hyères-les-palmiers, de 60 militaires, qui sera présent tout au long des festivités à Nîmes. Ils agissent sur le maintien de l'ordre, la sécurisation des biens et des personnes, et préviennent des troubles à l'ordre public.

B.DLC

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “LE 7h50 du Colonel Baudoux :  » Il y a chaque nuit 100 gendarmes pour les contrôles routiers »”

  1. C’est quoi cette deuxième question ?! Si les gens payent, consomment, il devraient avoir le droit de faire m’importe quoi ?
    Complètement stupide comme remarque !

  2. Bilan de feria
    – taureaux massacrés à l’arène : au profit de qui ?
    – rues encore plus souillées : nettoyage aux frais de qui ?
    – question santé : alcoolémie très aggravée ! Bruit insupportable pour les habitants du centre ville, volumes sonores des beuveries non contrôlé et non sanctionné, etc.
    – sécurité routière : de nombreuses personnes ivres prennent le volant, c’est pas dangereux faut bien s’amuser…
    – fraudes : à qui mieux mieux, aliments frelatés, ventes non déclarées d’alcool, etc. Il suffit d’ouvrir les yeux.
    Au final ça profite à qui, à la ville ? Faut qu’on nous explique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close