Culture

UZÈS Tal Coat et du Bouchet, délicate rencontre entre peinture et poésie

L'exposition Tal Coat et du Bouchet, à voir jusqu'au 14 octobre à la médiathèque d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'exposition Tal Coat et du Bouchet, à voir jusqu'au 14 octobre à la médiathèque d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il est des amitiés artistiques plus productives que d’autres. Celle entre le peintre Pierre Tal Coat et le poète André du Bouchet est de celles-là.

Pour s’en convaincre, il suffit de voir l’exposition qui leur est consacrée jusqu’au 14 octobre à la médiathèque d’Uzès.

On y (re)découvre la complicité délicate entre le peintre Breton à la frontière de l’abstrait et le poète exigeant, qui a notamment donné quatre livres d’artistes. « Le peintre et le poète se rejoignent, inspirés par des choses vues », explique l’éditeur et directeur du Centre d’arts plastiques de Royan Jean-Pascal Léger, qui a consacré plusieurs ouvrages aux deux artistes et qui a conçu l’exposition.

L'exposition Tal Coat et du Bouchet, à voir jusqu'au 14 octobre à la médiathèque d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'exposition Tal Coat et du Bouchet, à voir jusqu'au 14 octobre à la médiathèque d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

De fait, « la poésie de du Bouchet traverse magnifiquement le temps, et est plus accessible que ce qu’on a pu le dire », affirme Jean-Pascal Léger. Ce qui n’enlève rien au caractère exigeant des oeuvres exposées à Uzès, « qui sont parfois difficiles ou déroutantes, mais il suffit de se laisser porter, traverser par les silences », ajoute la directrice de la médiathèque Diane d’Ormesson.

L'exposition Tal Coat et du Bouchet, à voir jusqu'au 14 octobre à la médiathèque d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'exposition Tal Coat et du Bouchet, à voir jusqu'au 14 octobre à la médiathèque d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

On ne peut que lui donner raison : la légèreté et les blancs parsèment les images et les poèmes, et sont tout sauf du vide. « La poésie de du Bouchet repose sur l’espace», décrit Jean-Pascal Léger.«Ainsi, il reprend le flambeau de Mallarmé, les espaces sont de l’air, le poète reprend son souffle à travers un rythme créé par l’espace. »

De quoi transformer ces oeuvres en autant de fines parenthèses hors du temps.

L’exposition La langue peinture : André du Bouchet et Pierre Tal Coat, jusqu’au 14 octobre à la médiathèque d’Uzès. Entrée libre. Notez par ailleurs qu’une projection du film Si vous êtes des mots, parlez, de Michael Jakob, présentée par Jacques Perrin, se tiendra le mardi 26 septembre à 18 heures.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité