A la une

FAIT DU JOUR Surpopulation de sangliers : le préfet tire le bilan

Le sanglier sest particulièrement acclimaté dans le Gard où il prolifère Photo : DR)
Le sanglier s'est particulièrement acclimaté dans le Gard où il prolifère Photo : DR)

Mardi 26 septembre, en présence des représentants de la Chambre d'agriculture, de la Fédération départementale de chasse, de l'ONCFS et des douze lieutenants de louveterie du Gard, le préfet, Didier Lauga, a dressé le bilan des actions menées pour lutter contre la prolifération des sangliers dans notre département. 

Ça va mieux que...si c'était pire ! Car en terme de population sangliers, il y a belle lurette que le Gard a supplanté les Ardennes pour être maintenant, et de loin, le département français le plus peuplé par ces mammifères omnivores, et la lutte engagée commence tout juste à porter ses fruits.

Considérée comme une "espèce-ingénieur" (espèces qui par leur simple présence et activité modifient significativement leur environnement, NDR), capable de développer des stratégies d'adaptation à la pression de chasse, le mammifère invasif résiste et cause de nombreux dégâts aux cultures. Friand de raisins, ils dévaste les vignes gardoises et les cultures avec un appétit glouton..."Cette année, ce sont 850 000 euros de dégâts qu'a dû indemniser la Fédération de chasse", a souligné le préfet. "Sur la période 2016/2017, 40 000 individus ont été tués (1 000 il y a 40 ans !). Sur cette même période, les sangliers ont été à l'origine de trois accidents mortels d'automobilistes."

Devant ce fléau, l'État à pris le...sanglier par les cornes en instaurant une longue batterie de mesures qui commencent à produire leur effet même si sur certains secteurs du département, où l'on semble être soucieux de maintenir un gibier important sur les territoires de chasse, le message a un peu plus de mal à passer. "Nous avons recensé une trentaine de communes où la chasse n'est pas suffisante pour réguler les populations", a noté le représentant de l'État. S'ajoute à cela que les chasseurs, dont la population est vieillissante, sont moins nombreux chaque année. Au contraire des sangliers...

Pour appuyer l'action des Nemrod gardois, une démarche partenariale a été initiée avec l'ensemble des acteurs de l'équilibre agro-sylvo-cynégétique et les interdictions de chasse non-justifiées ont été levées. Depuis le 30 août dernier, le nourrissage des sangliers est interdit. À titre expérimental, sur 68 communes du département on a étendu la chasse aux méthodes dites de "chasse à l’affût et à l'approche" et au piégeage par cage.

Au surplus, les douze lieutenants de Louveterie du Gard ont été appelés en renfort sur 24 communes depuis le 1er mars dernier. Et l'action de ces chasseurs bénévoles émérites n'a pas tardé à porter ses fruits. En quelque 350 sorties, diurnes et nocturnes, ils ont abattu pas moins de 700 sangliers. Et pour faire bonne mesure, les périodes de chasse ont été prolongées un peu partout sur le territoire gardois.

Ces dispositions devront certainement être reconduites car la lutte contre la prolifération des sangliers est loin d'être gagnée. Surtout quand on sait qu'une laie peut mettre bas jusqu'à dix marcassins en une seule portée ! Pour paraphraser un slogan qui avait fait florès sur les barricades de mai 68, "Ce n'est qu'un début, continuons le combat"...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité