Economie

ARTISANS Henri Brin échange avec Emmanuel Macron sur les problématiques de la profession

henri-brin-macron

Henri Brin est en déplacement à Paris depuis ce jeudi 5 octobre 2017 à l'occasion de l'évènement "24 heures du bâtiment" organisé par la FFB, au Palais omnisports de Paris-Bercy. Invité de marque : le Président Emmanuel Macron. Un moment d'échange privilégié avec le président de la Chambre de Métiers du Gard a permis d'évoquer notamment le sujet de la fracture territoriale.

La Fédération Française du Bâtiment organise actuellement au Palais omnisports de Paris-Bercy, l'évènement "24 heures du bâtiment" qui se veut le rassemblement de 12 000 entrepreneurs et artisans de France dans l'objectif de faire le plein d'informations, de contacts, de bonnes pratiques et d'outils pour encore mieux entreprendre. Mais c'est aussi l'occasion de se faire entendre et d'affirmer leurs choix.

Qui mieux pour entendre les revendications que le Président de la République Emmanuel Macron. Ce dernier a fait le déplacement au Palais omnisports de Paris-Bercy pour défendre les orientations politiques retenues par son gouvernement, en matière de logement et de transition énergétique.

Henri Brin de son côté était le temps d'un jour, animateur d'un atelier sur l'artisanat. C'est dans ce cadre qu'il a pu échanger à nouveau avec le Président : "Cela fait déjà plusieurs fois que je rencontre Emmanuel Macron, un homme abordable qui n'hésite pas à vous appeler par votre prénom" raconte le président de la Chambre de Métiers et de l'artisanat du Gard.

Les sujets d'échange ont été nombreux : de la fin du RSI au passage au régime général pour les indépendants "Emmanuel Macron a rappelé son engagement d'un basculement en souplesse à partir du 1er janvier 2018 avec une baisse de plusieurs niveaux des cotisations les années suivantes" à la fracture territoire, "Le Président a indiqué le renforcement des Fonds d'Intervention pour les Services, l'Artisanat et le Commerce (FISAC) qui permet de redynamiser les centre-villes et les coeurs de village dans les territoires ruraux par le soutien des commerces de proximité."

Enfin, un sujet qui tenait particulièrement à coeur à Henri Brin concernait l'hébergement des apprentis de moins de 16 ans dans les établissements de formations. Sur cette problèmatique, Julien Denormandie, Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires a assuré de sa prise en compte et d'une réponse prochaine.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité