Actualités

GRAU DU ROI Vis ma vie d’artisan au chantier naval Spano

grau-du-roi-visite-chantier-spano-avec-r-crauste-31
Robert Crauste manie le karcher pour nettoyer un chalutier graulen le temps d'une photo.

La Chambre de métiers et de l’artisanat du Gard, en coopération avec l’Association des Maires du Gard a lancé en juin une opération de promotion du savoir-faire des artisans. Ce vendredi, c'était au tour du maire graulen de jouer les apprentis charpentiers de marine chez Spano et Compagnie. 

Embedded- en immersion - au chantier naval. La Chambre de métiers et de l'artisanat gardoise demande aux élus de passer une grande partie d’une matinée avec un des artisans du territoire où ils exercent. La série a débuté avec  la sénatrice-maire de Mus Vivette Lopez, en immersion chez une coiffeuse d’Aigues-Vives, Emmanuelle Boix. A l’heure où le président de la Chambre, Henri Brin va rencontrer le président de la République, Robert Crauste, maire du Grau du Roi et VP de Terre de Camargue a proposé le chantier naval Spano. Une quasi-institution du « village de pêcheurs », expression que M. Crauste a bien employé au moins quinze fois lors du dernier conseil municipal. Caroline Gros Bertrand, élue de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gard, artisan imprimeur au Grau-du-Roi avec l’équipe de la Chambre a organisé cette immersion.

Robert embedded au chantier, au karsher et à la scie

Après une visite de chantier guidée par Florentin Spano (que tout le monde appelle Tintin au Grau-du-Roi), le septuagénaire et toujours vif patron (multiple champion de France de joutes tout de même) a proposé au maire de s’exercer au karcher sur la coque d’un chalutier local en révision et nettoyage. Plus délicat, le maire a aussi découpé une planche à la scie. Tintin Spano a raconté y avoir laissé un doigt une année par étourderie, aussitôt recousu à l’hôpital de Nîmes… Sur le chantier, des dizaines de bateaux de toutes tailles dont se détache la coque en rénovation du Splendido. L'équipe propose la construction et restauration de bateaux en bois et polyester mais également des services de manutention, de maintenance et de gardiennage des bateaux.

Cette opération de communication, destinée à valoriser le travail et le savoir-faire des artisans gardois vise à mieux faire comprendre aux élus les besoins, les attentes et les aléas de la vie d’un chef d’entreprise artisanale.  Un problème de téléphone, une connexion internet qui bafouille,un détail qui s’éternise peuvent fragiliser une petite entreprise. Dans le bureau, les Spano ont posé des questions au maire à propos des connexions internet et de l’installation de la fibre. Un pêcheur professionnel qui passait l’a interpellé sur le comportement agressif de certains pêcheurs clandestins et a réclamé l'intervention de la police face à ces "tricheurs". La vie du port...

grau-du-roi-visite-chantier-spano-avec-r-crauste-21
Le chantier naval Spano a été fondé par Fernand,  le père de Tintin Spano, qui a 73 ans aujourd'hui, en 1946. Le fils de Tintin, Vincent, âgé de 18 ans est apprenti et c'est grâce à l'implication des employés que la transition va bon train.
grau-du-roi-visite-chantier-spano-avec-r-crauste-54
L'équipe de Spano et Compagnie.

Dans le Gard, on compte 20.000 artisans qui représentent 46000 actifs.  Marylin et Tintin travaillent en couple, ont leur fils pour apprenti, qui suit des cours près d’Arcachon, au lycée de la Mer de Gujan-Mestras pour devenir évidemment charpentier de marine. Deux autres employés travaillent sur ce chantier emblématique. « J’ai de bons gars, j’ai racheté la boîte à ma famille » commente sobrement Tintin Spano. Son amour du métier et le tissu familial l’ont aidé à surmonter des drames et à maintenir, plus de soixante-dix ans après sa création, l’entreprise en activité. Robert Crauste était le dixième homme politique gardois à jouer le jeu de promotion de l’artisanat.

Florence Genestier

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité