A la uneActualitésL'Eco du Mardi

MARDI ÉCO L’ UPE30 crée des binômes, députés/chefs d’entreprises

(Photo véronique Palomar)
Gilbert Collard absent parce que souffrant et remplacé par Laurent Milési, Annie Chapelier en retard parce que surbookée, Thomas Gleyse et Anthony Cellier excusés, les binômes sont finalement quasiment tous au complet autour de d'Éric Giraudier, président de l'UPE30 (Photo véronique Palomar)

Hier, à L'hôtel Atria, UPE30 a réuni chefs d'entreprises et députés dans la continuité d'une démarche commencée avant les Législatives. Le principe est simple, les députés des six circonscriptions du département auront pour référent un chef d'entreprise de leur territoire. L'objectif  : les binômes s'engagent , pour la durée du mandat de la législature, à se rencontrer pour communiquer, s'accompagner et travailler ensemble à la croissance économique du territoire. 

Il est peut-être temps de casser les codes et de s'unir  pour donner toutes ses chances à notre département de sortir de la crise et d'aller vers la croissance, l'emploi … Voilà une perspective qui fait l'unanimité. Pour ce qui est des solutions, personne n'ayant de baguette magique, il faut proposer des stratégies, réfléchir, essayer… Partant du bon vieux principe de l'"L'union fait la force", y ajoutant que communiquer entre milieux relativement étanches peut permettre d'avancer dans la bonne direction, le président de l'UPE30 propose donc une collaboration entre politiques et acteurs du monde économique. Sur le papier l'idée est plutôt de bons sens et positive. Pour éviter les écueils éthiques, les chefs d'entreprises référents signent une charte qui les engagent au sein de l'UPE30, "au respect des normes de déontologie du lobbying et notamment à l'inscription sur le registre numérique auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique." Tous  s'engagent également à se rencontrer au moins une fois par trimestre pour échanger leurs ressentis et leurs idées, les uns sur les problématiques économiques, les autres sur les propositions politiques. Les sujets prioritaires au programme sont l'emploi, l'investissement, l'attractivité du territoire, les infrastructures réelles et virtuelles ainsi que la fiscalité locale et nationale.

Oui mais dans la pratique ?

Une prise de paroles de tous les acteurs concernés fait ressortir un enthousiasme partagé et unanime. Tous se réjouissent de l'initiative et promettent une belle collaboration. Même si chacun y trouvent des motivations un peu différentes. Du côté des "référents économiques", Alain Penchinat y voit une "opportunité de travailler sur la croissance économique en particulier via le tourisme ainsi q'une occasion d'échanger sur une de ses passions, le budget". Emmanuel Lavit (Intermarché) est déjà invité par Anthony Cellier à un groupe de réflexion sur le digital dans l'entreprise à la commission économique de l'Assemblée. Jean-Pierre Pérignon, espère faire profiter Gilbert Collard de son expertise en matière d'entreprise soumise à autorisation préfectorales. Antoine Capaldi souhaite accompagner, Olivier Gaillard,  son ami de toujours, sur la durée de son mandat pour "l'aider dans sa difficile mission"

Du côté des politiques on retrouve l'objectif commun de faire passer le message des réformes gouvernementales en cours mais aussi de s'imprégner des fonctionnement des entreprises et  des problématiques entreprenariales du territoire pour apporter des propositions éclairées par des constats de terrain. Françoise Dumas aimerait que ce travail débouche à des propositions faites en commun par les députés, qui mis à part Gilbert Collard sont tous LREM.  "Par expérience, appuie-t-elle, je sais que des propositions co-signées par plusieurs députés ont plus de chances d'aboutir." Par l'intermédiaire de Laurent Milosi, la posture de Gilbert Collard est de faire entendre la seule voix de l'opposition…  Quant à Annie Chapelier, elle se déclare "enchantée de pouvoir découvrir le monde de l'entreprise, qui n'est pas monde et de pouvoir apprendre sur le terrain". Que du positif et de bonnes intentions, un travail en commun, qui selon Éric Giraudier doit "se péréniser dans le temps". À suivre donc …

Composition des binômes

1ère circonscription : Françoise Dumas (LERM)/ Thomas Gleyse (Mr Bricolage)

2ème Circonscription : Gilbert Collard (FN)/Jean-Pierre Pérignon  (Sofigard)

3ème circonscription : Annie Chapelier (LERM)/Fabien Dorocq (SA Dorocq)

4ème circonscription  : Anthony Cellier (LERM)/ Emmanuel Lavit (Intermarché)

5ème circonscription : Olivier Gaillard (LERM)/ Antoine Capaldi (Capaldi père et fils)

6ème Circonscription Philippe Berta (LERM) / Alain Pebchinat (Les Villégiales)

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “MARDI ÉCO L’ UPE30 crée des binômes, députés/chefs d’entreprises”

  1. Voilà la preuve définitive, s’il en était encore besoin, que la formation LREM ne travaille que pour le patronat français. C’est ça travailler pour la droite, et en même temps pour…la droite ! Bravo les marcheurs !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité