Actualités

ALÈS L’épicerie de Rochebelle reprise par des bénévoles

Les différents acteurs du projet au sein de l'épicerie. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Les différents acteurs du projet au sein de l'épicerie. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Une association vient de reprendre l'épicerie du quartier de Rochebelle suite au départ à la retraite de son gérant, Aldo.

C'est la plus vieille épicerie du quartier. Depuis 30 ans, Aldo la faisait vivre pour le plus grand plaisir des habitants, qui y avaient leurs habitudes. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, Aldo est parti à la retraite. Un départ dont le collectif animateurs 30, qui gère la Cantine solidaire, située juste à côté, se sont inquiétés. De là, une réunion de quartier a été organisée puis une association baptisée "Une épicerie pour mon quartier" créé.

Le 30 septembre dernier, Aldo a remis les clés à une équipe de bénévoles, composée d'habitants du quartier et de volontaires. Après une petite remise à neuf de l'épicerie pendant une semaine, la voilà rouverte depuis lundi 9 octobre. "Aldo a vraiment joué un rôle de médiateur social pendant toutes ces années. Nous voulons faire perdurer cela", explique Maryannick Raffault, médiatrice social pour le collectif animateur 30. Aujourd'hui, neuf bénévoles se relaient derrière la caisse de l'épicerie associative, du lundi au vendredi matin, de 8h à 12h30.

A terme, le magasin souhaite élargir son projet vers l'agriculture biologique, les circuits courts, les achats éthiques et ouvrir six jours et demi par semaine. Pour faire vivre l'épicerie et la cantine solidaire, une campagne de financement participatif est en cours jusqu'au 31 décembre sur www.helloasso.com.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ALÈS L’épicerie de Rochebelle reprise par des bénévoles”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close