A la uneActualitésAutres sportsSports Gard

GARD Le Marathon des Côtes du Rhône remet sa tournée !

Les organisateurs entouraient le président Bouad lors de la présentation de lépruve à la presse Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Les organisateurs entouraient le président Bouad lors de la présentation de l’épreuve à la presse (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Deuxième du nom, le Marathon des Côtes du Rhône déroulera sa longue noria polychrome le 22 octobre prochain sur un circuit entièrement tracé dans le Gard. L'an dernier, ils étaient déjà plus de 1 000 coureurs à s'affronter sur un parcours qui fera la part belle au vignoble AOC local. À une semaine du rendez-vous, avec 1 200 inscrits, un premier record vient d'ores et déjà de tomber... 

Cette année, l’épreuve parrainée par l'ancien champion automobile de Formule 1 avignonnais Jean Alesi et par le co-recordman d'Europe de la spécialité, Benoît Z (Benoît Zwierzchiewski de son vrai patronyme !) *, devrait attirer quelques pointures au départ de Villeneuve-les-Avignon où l'on attend des participants de 11 nationalités parfois très exotiques (Japon, Amérique du Nord...).

Mais loin de la course au record -difficile sur un parcours pas vraiment fait pour ça en regard de sa configuration !- ou à l'élitisme sportif, c'est vers la reconnaissance d'une épreuve de masse que les organisateurs tendent. Avec comme objectif déclaré de faire du rendez-vous "un marathon unique qui , déjà homologué, deviendra qualificatifs pour les Championnats de France dès l'année prochaine (en vertu du règlement de la Fédération, une épreuve ne peut y prétendre avant sa 3e édition, NDR) dans le même temps qu'il fera la promotion des richesses viticoles du terroir gardois."

Pas sûr quon le voit en shorte et en baskets sur le parcours mais le président Bouad a déjà le t-Shirt collector de cette 2e édition Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Pas sûr qu'on le voit en short et en baskets sur le parcours mais le président Bouad a déjà le T-Shirt collector de cette 2e édition (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Un concept qui n'a pas manqué de retenir l'attention et l'intérêt du président du Conseil général du Gard, Denis Bouad qui voit là une belle opportunité de mettre en avant le département et de donner un salutaire coup de boost à l’œnotourisme.

Si départ et arrivés se trouvent à Villeuneuve-les-Avignon, le parcours empruntera 11 communes gardoises Photo : DR)
Si départ et arrivée se trouvent à Villeneuve-les-Avignon, le parcours empruntera 11 communes gardoises et plusieurs sites de caves AOC (Photo : DR)

Sur un budget global de 150 000 euros bouclé avec des partenaires privés, le CG du Gard s'est engagé à hauteur de 20 000 euros (1 500 l'an dernier, NDR). Un soutien devenu nécessaire après le retrait partiel de l'Agglo du Grand Avignon et de l'Agglo du Gard Rhodanien qui n'assureront plus que la portion congrue du budget mais fourniront en revanche une aide logistique précieuse aux quelque 250 bénévoles mobilisés pour l'occasion.

De nombreuses animations sont prévues sur le parcours Photo : DR)
De nombreuses animations sont prévues sur le parcours (Photo : DR)

"Cela fait un an que nous travaillons sur ce projet sportif, convivial et culturel", évoquent de concert la présidente de l'association organisatrice, Farah Chahma, et le créateur de l'épreuve et ancien marathonien de haut niveau, l'Avignonnais, Mounir Yemmouni.

Outre l’épreuve phare, un semi-marathon et une course marathon-relais sont programmés ainsi que de nombreuses animations qui conduiront les compétiteurs à effectuer des passages obligés dans les caves du vignobles gardois. Une aubaine pour ceux qui n'affichent aucune ambition de figurer au palmarès  mais qui voudront profiter de l'occasion de se faire tomber la poussière du gosier ! Par ailleurs trois stands seront installés sur le parcours et feront la promotion du sport, des produits du Gard et un dernier intitulé "Territoires et patrimoine". Un euros par dossard sera reversé à l'association Partage dans le monde qui oeuvre pour ouvrir une formation couture au Népal. Alors, si le cœur vous en dit, à vos baskets ! Comme les vignes rhodaniennes gardoises, le Népal, ça n'est pas laid !

 Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

(* Le Français avait bouclé les 42 km 195 en 2h6'36'' en 2003 au Marathon de Paris)

 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité