A la uneActualitésSociété

NÎMES Pour l’élu nîmois Franck Proust, le rappeur Médine n’est pas le bienvenu à Paloma !

Le rappeur Medine est dans le collimateur de Franck Proust qui s'oppose à sa venue à Nîmes (Photo : DR)
Le rappeur Medine est dans le collimateur de Franck Proust qui s'oppose à sa venue à Nîmes (Photo : DR)

Lundi soir, en marge du conseil communautaire, l'élu nîmois Les Républicains et député européen Franck Proust est monté au créneau pour faire publiquement part de son indignation de voir programmer le rappeur havrais Medine le 27 octobre prochain à Paloma dans le cadre du festival "Tout simplement Hip-Hop"...

Rapidement relayée sur les réseaux sociaux, la polémique enfle à la vitesse de l'éclair et fait grand bruit. Lundi soir, profitant d'un point figurant à l'ordre du jour ayant trait à une subvention pour l'organisation d'un festival, Franck Proust a fait un aparté qui n'a pas laissé de marbre les 83 conseillers communautaires présents : "Je voudrais vous dire ma surprise, ma gène et ma crainte nées de la programmation du chanteur de hip-hop et de rap Medine (*) à Nîmes", a entamé calmement l'élu. Avant de poursuivre : "Ce jeune homme de 34 ans, connu et reconnu dans le monde du rap et du hip-hop ne cesse de cultiver l’ambiguïté et les contradictions, voire même la provocation dans ces textes, tout comme dans ses déclarations publiques. Si la musique peut légitimement servir à informer ses auditeurs, à dénoncer des faits ou des comportements, ou encore à faire prendre conscience de certaines choses, il n’en reste pas moins que cet art, par la voix de celui ou celle qui s’exprime, se doit de respecter d’abord la loi, mais aussi certaines valeurs et principes fondamentaux de notre République. Si je me permets de vous dire tout cela ce soir c’est bien sûr dans le contexte que nous connaissons tous, qui est celui d’une guerre que nous menons contre l’islamisme radical, à l’extérieur mais aussi à l’intérieur de nos frontières. Or, l’artiste que je vous ai cité, et qui doit performer à la SMAC Paloma dans une dizaine de jours, me semble avoir déjà dépassé des limites qu’à titre personnel, je crois infranchissables dans ce contexte."

Et Franck Proust de citer en exergue des paroles extraites des textes de l'artiste : "il faut crucifier les laïcards comme à Golgotha", "Marianne est une femen tatouée -fuck sur les mamelles", et soulignant une déclaration du rappeur disant : "À la Journée de la femme, j’porte un burkini"...

Réfutant vouloir se poser en censeur de l'artiste, l'élu nîmois  estime que "ces différents morceaux, s’ils venaient à être diffusés lors de ce festival, justement à une jeunesse qui pour nombre d’entre elle a perdu tous repères, créeraient un trouble manifeste vis-à-vis de nos concitoyens, alors même qu’il y a quelques jours à peine, notre SMAC accueillait un projet de prévention de la radicalisation, dédié justement à la jeunesse. Je crois que ces messages diamétralement opposés ne peuvent être que de nature à troubler, à perturber, voire même à provoquer, et cela, je vous l’avoue une nouvelle fois, me gêne. Lorsque j’étais Maire par intérim, j’avais pris la responsabilité d’interdire une conférence qui aurait dû être mené par Hani Ramadan, il est de notre devoir, responsables politiques de protéger …" Fermez le ban !

Franck Proust a été chaleureusement applaudi par une majorité de l’hémicycle, y compris, ce dont il se serait bien gardé, par les représentant du Front National. Le président Yvan Lachaud s'est engagé à faire rapidement remonter sa requête auprès des responsables de Paloma et de lui donner une réponse rapide. Medine persona non grata à Nîmes ? Affaire à suivre...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com 

(*) Medine : Tête d’affiche du rap français, Medine martèle depuis 10 ans maintenant un discours et des questionnements sur des productions aiguisées. Avec cinq albums à son actif dont la sortie de Prose élite en février 2017, ce havrais sillonne la France depuis des mois pour donner une trentaine de concerts «aux allures de meeting». Dans une ambiance visuelle époustouflante aux allures de spectacle vivant, le Prose Elite Tour passera par Paloma le 27 octobre 2017.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “NÎMES Pour l’élu nîmois Franck Proust, le rappeur Médine n’est pas le bienvenu à Paloma !”

  1. Da Storm subventionné 27 000€ par la Ville de Nîmes dans le cadre du festival tout simplement Hip Hop … et qui demande à l’agglo de déprogrammer ? !
    encore un moyen d’emmerder Lachaud

    1. Les élus FN Nîmes soutiendront et applaudiront tout ce qui va dans le bon sens des idées que leur mouvement incarne. On ne peut accepter sans réagir qu’au nom de la liberté d’expression, un « artiste » insulte la France et les Français à travers leurs symboles. Marianne a fait le tour du monde et reste une valeur pour tous les peuples lorsque médine n’a traversé que la Méditerranée par ascendant pour vociférer sa haine.
      Il peut, avec un peu de courage, faire le trajet inverse pour exercer ses talents en s’appuyant sur les symboles locaux…et participer ainsi à la libération de l’espace et des esprits.
      Conseiller FN Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close