ActualitésSociété

NÎMES Le Gard, compétitif face aux enjeux des Travaux Publics?

Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Voirie, réseau, port, ferroviaire, énergie et télécommunication... Le Gard est-il compétitif? Tel était le thème de la grand'messe des Travaux Publics donnée à l'Atria.

Tables rondes, interventions, présentations et échanges avec pour thème principal ce patrimoine vivant au service du développement durable du Gard. Le tout sous les yeux et oreilles d'une masse exceptionnelle d'élus et d'autorités présents pour l'occasion.Voilà de quoi faire parler et de quoi imaginer l'avenir en regardant le passé!

Au coeur du sujet, la compétitivité des territoires et la qualité de vie mais aussi les collectivités en action et les défis des opérateurs sans oublier la qualité de service et la modernisation du patrimoine en usant d'outils et de moyens efficaces pour soutenir l'investissement local.

Au programme, l'état de service des infrastructures et des réseaux du département et pas mal de discussions chiffrées mais intéressantes quand on s'intéresse à l'avenir de son territoire. Voici quelques données qui illustrent l'importance du secteur dans l'économie et le cadre de vie que l'on peut avoir quand on habite le Gard.

2800 salariés pour près de 300 entreprises spécialisées et plus de 460 millions d'euros de chiffre d'affaires pour le secteur des Travaux Publics. Malgré cela et en cinq ans, les dépenses d'investissement et d'entretien en infrastructures et réseaux des collectivités, ont chuté de 23%. Avec près de 13500 kilomètres de routes dont 65% à vocation communale, le Gard peut également compter sur ses 3200 ponts et ses 337 kilomètres de voies ferrées bien que le réseau soit en mauvais état au hauteur de 42%.

Pour l'eau et ses 8800 kilomètres de tuyau, les chiffres sont loin d'être exceptionnels. En effet, près d'un tiers de l'eau potable n'arrive pas au robinet du consommateur et se perd en route... Pour les 17230 kilomètres de réseaux électriques, là aussi c'est pas terrible! Un tiers des équipements a dépassé les trente ans d'âge. Le gaz est quant à lui accessible d'un tour de main par 80% des Gardois. Enfin, niveau télécommunication, 40% des logements et locaux professionnels sont éligibles au très haut débit.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité