A la uneActualitésPolitique

LE 07H50 de Laurent Burgoa : « Laurent Wauquiez ? Ce n’est pas ma tasse de thé »

laurent-burgoa
Laurent Burgoa, adjoint au maire de Nîmes en charge de l'ANRU 2 Photo : DR/ObjectifGard

Laurent Burgoa adjoint au maire de Nîmes et délégué à la Rénovation Urbaine y compris pour l'Agglo, est l'invité du 7H50 de ObjectifGard. L'occasion de faire un point sur l'avancement du dossier ANRU 2 qui va offrir une révolution urbaine à la ville mais d'évoquer aussi l'actualité de la droite. Entretien.

ObjectifGard : Pouvez-vous nous faire un point concret sur l'avancement de l'ANRU 2 pour Nîmes ?

Laurent Burgoa : Un comité de pilotage se réunira avant Noël afin de présenter des projets concrets. Début 2018 sera le moment d'élaborer le premier jet de la convention puis nous validerons définitivement à la mi-2018 pour faire acter à Paris à la fin de l'année 2018. Ce travail de convention est donc une étape clé et à la fois la plus longue car nous devons mettre sur pied toutes les actions mais surtout, qui seront les financeurs. Plusieurs acteurs sont autour de la table : la ville de Nimes bien sûr, l'État, le Département, Nîmes Métropole mais aussi les bailleurs.

Vous faites face à des difficultés pour convaincre tout le monde de s'engager ?

Je suis à la manoeuvre sur l'ensemble du dossier donc je veille pour que tout se passe pour le mieux. Ce n'est pas simple, il faut de la pédagogie. Les négociations sont difficiles mais je crois que tout le monde est mobilisé car le dossier nîmois est le 5ème plus important de France. Les premiers éléments communiqués par Habitat du Gard font déjà état d'un budget de 300 millions d'euros en ce qui concerne les démolitions, réhabilitations et reconstructions de son parc immobilier. Tous financeurs et  tous projets confondus, nous devons pas être loin du milliard d'euros.

Quelles sont vos priorités ?

Nous en avons identifié plusieurs. Je pourrais vous citer la Galerie Wagner à Pissevin qui sera détruite mi-2018. Au Chemin-Bas, le centre commercial "Le Portal" est à revoir notamment au niveau des garages. Idem pour le Mas de Mingue avec la restructuration du centre commercial Les Grillons. Nous souhaitons donner une réelle impulsion et un véritable changement avec un élargissement des places, des commerces repensés et une nouvelle perspective.

Un mot sur la droite qui semble avoir du mal à trouver un nouveau souffle depuis l'arrivée de Macron à l'Elysée. Vous soutenez Laurent Wauquiez ?

Ce n'est pas ma tasse de thé. Je le trouve trop à droite et je ne souhaite pas que ma famille fasse de futures alliances avec le Front National. La Droite doit redevenir populaire comme à l'époque de Jacques Chirac ou encore en 2007 avec Nicolas Sarkozy. Après, concernant Emmanuel Macron, je vous dirais que je soutiens ses décisions économiques qui vont dans le bon sens. Je regrette simplement que son inexpérience lui fasse défaut. Regardez les contrats aidés, la taxe d'habitation, ... Ce sont les élus de terrain, les élus locaux qui trinquent. J'ai peur que l'on finisse par avoir des déserts démocratiques dans les petites communes. Emmanuel Macron ne peut pas gouverner que pour les grandes villes ...

Propos recueillis par Abdel SAMARI

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “LE 07H50 de Laurent Burgoa : « Laurent Wauquiez ? Ce n’est pas ma tasse de thé »”

  1. Laurent BURGOA fait partie de ceux qui construisent l’avenir du Gard et de Nîmes.
    Il est logique qu’il ne se range pas derrière le menteur looser Wauquiez (ie. ses relations fantomatiques avec soeur Emmanuelle). Wauquiez court après Maruine Le Pen et il va vite s’essouffle au contact de la fachosphère.

  2. Beaucoup de Républicains sont proches du Front National, tellement beaucoup et proches que Wauquiez doit les entendre et leur répondre sur certains sujets mais que Burgoa qui joue à se faire peur se rassure, Wauquiez fera comme Sarkozy et Chirac, Hollande et Macron, rien contre l’immigration de masse qui transforme notre pays par l’islamisation de l’espace et des esprits.
    Pourtant Burgoa, avait, un temps, dénoncer ce fait avant de faire amende honorable après avoir recompter les voix …
    http://www.midilibre.fr/2013/07/06/ramadan-l-elu-burgoa-se-lache-sur-le-net,728062.php

    1. proche des concitoyens …… vous rigolez car vous ne devez certainement pas connaître les différends qu’il collectionne dans certains quartiers nîmois où il est perçu comme un fieffé menteur qui ne respecte pas la parole donnée !!!

  3. Burgoa a été élu et réélu sur son nom
    Les citoyens de son canton l’apprécient
    Robert vous ne devez pas le connaître mais des électeurs oui!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité