A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Engranger des points avant l’hiver

Bernard Blaquart, entraîneur du Nîmes Olympique et actuellement meilleur entraîneur de Ligue 2! (Photo Anthony Maurin).
Bernard Blaquart, entraîneur du Nîmes Olympique (Photo Anthony Maurin).

Pour le compte de la 14ème journée de Ligue 2, le Nîmes Olympique, 3ème du championnat, reçoit ce vendredi soir à 20h au stade des Costières Rouen Quevilly Métropole, 19ème.

Les Crocos ont une différence de 13 buts à leur avantage, les Normands en ont 13 contre eux. Le Nîmes Olympique est la meilleure attaque de Ligue 2 quand Rouen Quevilly Métropole est une des plus perméables défenses. Nîmes est 3ème, les visiteurs du soir pointent à la 19ème place. Les Crocos sont sur une série de sept victoires en neuf matchs, Quevilly reste sur six défaites de rang... Et on pourrait certainement continuer cette litanie mais le football réserve souvent des surprises. "C'est bien, c'est encourageant et ça nous place vers le haut mais si on veut y rester, on doit continuer. J'aimerais que la marge soit plus grande car un match peut basculer pour peu de choses. De la maladresse, de la malchance, un fait de jeu... Un match n'est jamais joué à l'avance et l'adversaire n'est pas si facile que ça à battre! Si on veut rester dans le haut du tableau, il faut qu'on ramasse des points. On est sur trois belles victoires, on veut continuer" confie Bernard Blaquart, entraîneur du Nîmes Olympique.

A Nîmes on le sait, les Crocos préfèrent affronter des leaders et les vaincre mais ont aussi l'habitude de jouer et de relancer les équipes dites mineures. Mais Nîmes a aujourd'hui plus que jamais un statut à imposer et à assumer, celui d'une équipe régulièrement en forme. Une formation que les adversaires craignent et attendent fermement. "QRM est une équipe bien structurée et avec quelques joueurs décisifs, très intéressants. C'est une équipe qui aurait pu avoir plus de points. On doit s'occuper de nous et de notre efficacité, on rate trop d'occasions. On doit progresser dans tous les domaines, jouer plus juste et travailler à l'entraînement mais l'état d'esprit est nickel. Même dans les périodes plus difficiles, l'état d'esprit était bon" poursuit le technicien croco.

Et il faudra un excellent état d'esprit pour enchaîner aux Costières! Placés sur le podium, les Crocos font le spectacle depuis quelques semaines mais le stade peine pourtant à se garnir. Et dire qu'il faisait beau et chaud... Espérons que les "supporters" viennent même en hiver sinon le travail fourni ne sera pas payé à sa juste valeur. Les Crocos flambent mais Bernard Blaquart relativise la montée en chauffe et garde les pieds dans la fraîcheur du quotidien. "On ne doit pas avoir un complexe de supériorité, on n'est pas le PSG! On sait d'où on vient mais QRM est une bonne équipe qui a un peu de malchance. Ils ne sont pas largués et j'espère que mes joueurs sont prêts à lutter 90 minutes. Si nous ne sommes pas prêts, on va lâcher le match, c'est ce qu'on a vu contre Niort" conclut le coach Blaquart. Une défaite que nous aimerions oublier...

Le groupe du Nîmes Olympique: Baptiste Valette, Martin Sourzac – Olivier Boscagli, Anthony Briançon, Liassine Cadamuro, Fethi Harek, Gaëtan Paquiez – Antonin Bobichon, Romain Del Castillo, Téji Savanier, Pierrick Valdivia, Théo Valls – Rachid Alioui, Umut Bozok, Clément Depres, Renaud Ripart, Sada Thioub, Panagiotis Vlachodimos

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité