Faits Divers

NÎMES Une adolescente enlevée et séquestrée : le père et les frères arrêtés aujourd’hui

voiture-police                                          Photo illustration/ B.dlC /Objectif Gard

Lundi dernier 16h20, devant un lycée de Nîmes. Une adolescente sort de l'établissement scolaire. Dehors, un éducateur l'attend pour la prendre en charge comme tous les soirs.... Depuis quelques semaines, elle est en conflit avec sa famille et elle a été placée pour sa propre sécurité dans un foyer. Lundi soir, les parents, et deux membres de la famille décident de la récupérer avec violence. L'éducateur est frappé, la jeune de 16 ans enlevée par les siens. Déjà quelques semaines auparavant, elle aurait été victime de coups de la part de ses proches "qui ne supportaient pas qu'elle vive à l'européenne", souligne une source proche du dossier. Rapidement les enquêteurs du commissariat de Nîmes retrouvent les parents qui sont placés en garde à vue. Ils ne parlent pas et refusent de donner le lieu de séquestration de leur fille. Les deux frères de la victime sont recherchés. Jusqu'à ce jeudi, la situation n'évolue pas et les pires inquiétudes circulent. Ce midi, elle sera retrouvée, séquestrée dans un appartement de Saint-Geniès de-Malgoirès. Elle était enfermée depuis 3 jours dans une pièce, et elle aurait été frappée. Son frère surveillait la maison et lui interdisait de sortir. Il a été placé en garde à vue à midi. Son autre frère, également recherché, a été retrouvé ce soir et également interpellé. Le père lui a été écroué après sa présentation au Palais de Justice de Nîmes. Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur cette affaire. L'adolescente, elle, a été hospitalisée.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

13 réactions sur “NÎMES Une adolescente enlevée et séquestrée : le père et les frères arrêtés aujourd’hui”

  1. Ils ne veulent pas que leur fille vivent à l’européenne ? Fallait rester dans vos pays respectif!! Il ne faut pas vouloir les avantages d’un pays d’accueil et en rejeter son mode de vie, c’est son choix propre, certains français d’origines de pays non européen pour rester politiquement correct crache sur la France, je dis à toutes ces personnes que si la France ne leur convient pas il est toujours temps de la quitter et l’on ne vous retiendra pas !!

  2. Nimes n’est pas trés loin de Marseille . en 24 h ils peuvent etre sur le bateau ,direction le pays des ancêtres.
    Ils veulent vivre comme dans leur pays dˋorigine mais avec toutes les allocations . Cesersonnes dont venues en France pour les allocations ,alors DEHORS . ET les collabos qui les soutiennent aussi . Ce n’est pas avec des gens comme ca que l’on aura une nation unie.

    1. Tous les Français ne laissent pas leur fille de 16 ans mener une vie de débauche . Quand elles deviennent filles-meres ,on ne voit plus personne de ces donneurs de leçons . Vivre à l »occidental » ne veut pas dire « vivre dans la débauche » avec un jeunot paumé et/ou drogué .

    1. Bonjour, nous publierons un article dès que nous aurons plus d’éléments en notre possession. Belle journée à vous, la Rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close