ActualitésPolitique

GARD Les véhicules des pompiers sont-ils vraiment vétustes ?

Photo d'illustration : SDIS 30
(Photo d'illustration : SDIS 30)

Nombre de kilomètres, année de mise en circulation et caserne d’origine… Objectif Gard a pu consulter le listing des véhicules des pompiers à renouveler. 

C’est l’une des principales revendications des pompiers*. En grève depuis le 23 octobre, les agents réclament au Département - principal financeur - le remplacement d’une partie de leur flotte automobile. Il s’agit de 57 camions feux de forêt « qui ne sont plus aux normes de sécurité. » Coût de l’investissement ? « 14 M ! À étaler sur 5 ans, ça représente 3M par an » indique le porte-parole du syndicat SUD Nicolas Nadal.

Objectif Gard a pu consulter un inventaire des 600 véhicules du SDIS. Classés par catégorie (camions feux de forêts, ambulances, véhicules de l'administration...), le tableau présente les casernes auxquels ils sont rattachés, leur année de mise en circulation, le nombre de kilomètres, leur marque ainsi que le nombre à remplacer.

De quoi interpeller l’une de nos sources - pas très solidaire de la grève des pompiers - : « Vous avez vu le nombre de kilomètres des camions feux de forêt ? Ces véhicules Mercedes datent de 2001 à 2008 et leurs compteurs ne dépassent pas en moyenne les 60 000 km ! On se moque du Département ! »

Nicolas Nadal : « Je fais confiance à l'administration » 

Joint par nos soins, Nicolas Nadal assure « ne pas avoir eu connaissance de ce document. » Sur le fond, il maintient : « un véhicule de 2002 convenait à un cahier des charges de 2002. Aujourd'hui les normes de sécurité ont évolué et heureusement. »

Un autre de ses camarades complète : « Il n’y a pas que l’âge ou le nombre de kilomètre qui comptent, mais aussi les heures d’utilisation. En intervention, un véhicule feu de forêt peut tourner douze heures pour faire fonctionner la pompe. » Alors s’il n’est pas expert en mécanique, « moi je fais confiance à l'administration et ma direction qui ont avancé ces chiffres » enfonce le syndicat SUD.

En matière de chiffres, le document du SDIS en mentionne d'autres, comme le remplacement de plusieurs véhicules légers ou de véhicules chargés de porter des tuyaux en cas d'intervention en forêt. « Ça, ce n’est pas une priorité… On ne se bât pas pour ça ! » prévient un pompier gréviste, plongé dans un conflit tellement flou qu’on se demande où est le loup.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Et aussi :

522 227 ! C’est le valeureux record en kilomètres du camion-citerne de la caserne de Fournès. De la marque Renault, le véhicule a été mis sur la route en 1999. Derrière lui, le camion-citerne de Mejannes-Le-Clap avec 454 280 km et celui de La Grand’Combe avec 414 529 km.

*Les pompiers conditionnent l'ouverture de la caserne de Nîmes ouest (en 2019) à une embauche de 22 pompiers professionnels. Ils compléterait le transfert de 15 pompiers de la caserne de Nîmes centre. L'effectif de départ serait ainsi de 37 agents pour un coût en fonctionnement d'1,5 M€ par an.  

Lire aussi : GARD La grève des pompiers va-t-elle se durcir ?

FAIT DU JOUR Pompiers et Département : le dialogue de sourd

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close