Politique

BAGNOLS L’Insoumise Geneviève Sabathé prépare 2020 avec une consultation citoyenne

Les Insoumis Bagnolais ont lancée samedi leur consultation citoyenne (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les Insoumis Bagnolais ont lancée samedi leur consultation citoyenne (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

2020, ce n’est pas si loin : la présidente de l’association de la Maison des Insoumis de Bagnols Geneviève Sabathé lançait samedi à son local Bagnolais une consultation citoyenne, « Mon Bagnols idéal ».

L’idée est « de nous permettre de mettre en place un projet pour les municipales de 2020 », explique sans ambages l’ancienne candidate aux législatives.

Concrètement, la consultation a été lancée samedi. Elle sera jalonnée de trois journées étapes, les lundis 4 décembre, 8 janvier et 5 février à la Maison des Insoumis, place Mallet. « Les citoyens pourront remplir un bulletin et le mettre dans une boîte à idées, et ce sur plusieurs thématiques, comme la propreté de la ville, les jardins publics, la culture ou encore les équipements sportifs », explique Geneviève Sabathé. Pour le début de la consultation, plusieurs idées ont d’ores et déjà émergé, « une piscine couverte, un centre de formation en ville et une ressourcerie pour artistes », énumère l’Insoumise, qui se veut parangon de la démocratie participative à Bagnols.

Le 20 mars, une exposition de photos réalisées par un photographe professionnel sera proposée pour la synthèse de printemps de la consultation. « L’idée est de montrer la réalité de Bagnols, autant ce qui va que ce qui ne va pas, et de le confronter à notre propre imaginaire pour discuter », poursuit Geneviève Sabathé. Cette expo photo sera suivie le 1er mai, jour symbolique s’il en est, d’une journée de terrain : « on va aller voir directement ce qui se passe sur place, on va demander aux gens de nous inviter », ajoute l’Insoumise. Le projet qui en résultera sera présenté le 21 juin au cours d’une soirée musicale toujours à la Maison des Insoumis, fête de la musique oblige.

Voilà pour le programme, en ce qui concerne la démarche, Geneviève Sabathé l’affirme « politique, pas encore électoraliste. » Car l’Insoumise, si elle ne cache pas ses ambitions, souhaite a minima par ce biais « apporter (sa) pierre à l’édifice, à la communauté », notamment en laissant les citoyens conduire les groupes de travail sur les projets qu’ils proposent, « une forme d’éducation du citoyen et de l’administré », estime-t-elle. Plus largement, Geneviève Sabathé souhaite que « la politique devienne une pratique quotidienne, comme se laver les dents. La politique, c’est une pratique saine ! »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

29 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close