Actualités

GRAU DU ROI Une esplanade neuve face à la mer aux beaux jours

travaux-grau

Entamés voilà quelques semaines, les travaux de réaménagement de l'esplanade et de la balade du front de mer, entre l'Hôtel de Ville et la jetée atteignent leur phase la plus visible. Les palmiers, eux, se tiennent toujours droit...

 

l1135942
Les palmiers restent les rois de l'esplanade

En attendant de déambuler aux beaux jours sur un espace de 9 m de large voué à la promenade, il s'agit ces temps-ci de se montrer prudent pour marcher entre la mairie et le canal, histoire de jouer les bravaches en période venteuse. L’Esplanade de la Mer ou le boulevard du Maréchal Juin est en plein bouleversement. Ce grand et long chantier, qui choisit d'enchaîner les phases sans s'arrêter devrait être praticable par les piétons et les cyclistes dès fin mars 2018 mais la fin réelle du chantier est annoncée avec prudence en mai 2018. L'enveloppe des travaux représente un investissement de 1,5 million d’euros. La moitié provient de subventions accordées par l’Etat, la Région et le Département du Gard. La ville engage également 250 000 euros sur les réseaux d’eau, qui n'existaient pas aussi perfectionnés jusqu'alors dans le secteur, qui seront ensuite remboursés par la Communauté de communes Terre de Camargue.

Tout sera d'un seul niveau, sans trottoir ou avec une pente réduite pour une accessibilité maximum. Les places de stationnement ont été gommées. Les palmiers restent en place mais cotoieront un nouveau mobilier urbain, un éclairage public tout neuf, à base de leds. La municipalité pense inscrire cette voie rénovée dans sa vision de circulation douce, évoquée régulièrement par l'architecte catalan qui doit bâtir le futur éco-quartier et espère un mode de déplacement moins agressif. Un espace au centre-ville où la voiture est moins reine et où cyclistes et piétons sont les nouveaux souverains du bitume. A découvrir dans toute sa continuité au printemps prochain.

Etiquette

Florence Genestier

Nouvelle venue à Objectif Gard en juillet 2017, j'ai obtenu ma première carte de presse en 1991 (si !). Quinze ans de PHR dans une région de montagnes, un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :).

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close