Faits Divers

NÎMES Condamné pour avoir caillassé des CRS

Un jeune de 18 ans a été condamné, ce mardi, devant le tribunal correctionnel de Nîmes à 3 mois de prison ferme et 9 mois avec un sursis et une mise à l’épreuve. Ce garçon a été arrêté après des incidents survenus quartier de Valdegour le 7 novembre. Il est soupçonné de faire partie d’un groupe qui s’en prend régulièrement aux forces de l’ordre.

Valdegour/ Photo Objectif Gard

 

Les faits sont simples et s’inscrivent dans un contexte particulier. Le préfet a décidé de faire venir, en renfort de la police locale, des CRS dans les quartiers Pissevin et Valdegour… Dans le secteur de nombreux incidents sont constatés depuis début octobre, avec un point d’orgue l'engin incendiaire lancé sur les pompiers le 6 octobre dernier... Un juge d’instruction est en charge de ce dossier criminel.

Mais si le prévenu se retrouve devant une juridiction pénale, c’est qu’il doit répondre de « caillassages » survenus 7 novembre. Ce soir-là vers 20h20, une patrouille est prise à partie. Le fourgon est ciblé et 21 impacts de pierres seront retrouvés sur la carrosserie des forces de l’ordre. Un garçon est repéré par les policiers, un de ses complices arrêté. Sur une photo prise par une caméra de vidéosurveillance de la ville, le prévenu est aperçu en train de jeter un « objet » sur les policiers. « On doit ramener le dossier à ce qu’il est, c’est-à-dire au jet d’un caillou et non pas juger mon jeune client comme le responsable des évènements qui se déroulent à la ZUP depuis plus d’un mois », plaide Maître Marc Roux. Le parquet de Nîmes avait réclamé, une peine plus lourde, de 6 mois ferme.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close