A la uneFaits Divers

NÎMES L’incendiaire d’une soixantaine de voitures dort en prison

Un homme de 32 ans a été mis en examen, mardi soir, pour les incendies de véhicules survenus dimanche dernier.

Place du Docteur Cantaloube, dimanche Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

63 voitures ont été incendiées ou dégradées dans la nuit de samedi à dimanche dans le quartier nord Gambetta à Nîmes. Rapidement, les enquêteurs de la sûreté départementale de Nîmes ont interpellé un homme, âgé de 32 ans. Un individu qui a été placé 48 heures en garde à vue et présenté mardi soir au tribunal de Nîmes. Il aurait nié l'ensemble des charges qui pèsent contre lui. Ce dernier a été mis en examen pour les incendies et les dégradations volontaires précisément pour " destructions par moyen dangereux pour les personnes et dégradations du bien d'autrui". De plus, la justice soupçonne cet homme d'être l'auteur d'un autre feu dans le centre de Nîmes... Un foyer pour jeunes adultes avait été sinistré en juin 2016. Le trentenaire avait été interpellé, mais il n'avait pas pu être entendu car il avait été placé d'office dans un hôpital psychiatrique. Lorsqu'il était sorti d'hospitalisation, il n'avait plus donné de nouvelles et la police n'était pas parvenu à remettre la main sur lui.

Ce mardi soir il a été présenté après sa mise en examen devant la doyenne des juges d'instruction de Nîmes, au juge des libertés et de la détention. Le pyromane présumé a été placé en détention provisoire.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close