Actualités

LE 7H50 « L’IGP est un excellent moyen de nous faire connaître »

Michaël Bourrassol travaille dans un domaine viticole familial à Saint Cézaire de Gauzignan, qui se transmet de génération en génération depuis fort longtemps.

L’an denier, il a retiré 7 hectares de la coopérative pour créer son vin : le domaine des Luces. Lundi soir, il présentait une bouteille dans le cadre de la 1ère édition du concours Les sélections Regard sur le Vin à l’Hôtel Mouret à Nîmes.

En quoi consistait cette soirée ?

Les vignerons des vins IGP Cévennes, les vignerons des vins IGP Coteaux Pont du Gard et les vignerons des vins IGP Gard faisaient découvrir leurs cuvées au terme d’un concours récompensant les meilleures cuvées de la région. Un buffet était servi par Bienvenue à la Ferme. Le tout en présence de Denis Bouad, président du Département, de Philippe Pécout, président de Gard Tourisme, Michel Pélamourgues président du Club de la Presse et de professeurs d’œnologie de l’université de Nîmes et de Saint-Vincent de Paul ces derniers étant membres du jury et enfin, bien sûr, de producteurs du département.

Que pensez-vous de cette manifestation ?

Je pense que c’est une initiative intéressante parce qu’elle permet de mettre en avant des vins qu’on a peu l’habitude de voir, de goûter. À ce propos, j’ai dégusté des vins originaux, fins et vraiment intéressants. Ça m’a permis de rencontrer d’autres viticulteurs et d’échanger avec eux. C’est vrai qu’on se voit un peu mais la plupart du temps chacun est dans ses vignes ou dans ses chais. La soirée était très bien organisée, ça nous donne une visibilité dont nous avons grand besoin auprès des politiques aussi. C’est important. Et puis, c’était un très bon moment.

Qu’attendez-vous du label IGP ?

L’intérêt c’est de faire connaître le domaine. De rencontrer des gens, d’en parler de le faire déguster. Au travers des manifestations que l’IGP organise comme les Vignes Réboussières, les foires au vin d’Anduze, de Saint Ambroix, du Grau du Roi… Et puis l’IGP est un peu notre porte parole auprès des politiques. Vendredi soir au Novotel Atria à Nîmes, une soirée similaire à celle de lundi est organisée à destination du grand public. On achète son verre 5€ et on déguste ce que l’on veut. Un buffet est également servi par Bienvenue à la Ferme, une belle occasion de faire découvrir nos millésimes. J’espère que les gens viendront nombreux.

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité