Faits Divers

NÎMES « Grosse descente » de police dans les commerces de Pissevin

Près de 70 policiers et des fonctionnaires des impôts ont effectué des contrôles dans les commerces du quartier sensible

Mercredi après-midi, les policiers de la Direction départementale de la sécurité publique du Gard ont fait une "descente" d'envergure dans la galerie Richard Wagner à Nîmes. Une opération de Police qui s'est déroulée  quartier de Pissevin, avec la présence sur le terrain d'une demie compagnie de CRS, de la police de l'Air et des Frontières, de la Police Municipale et des services de la Direction des finances publiques du Gard.

Une "descente" qui a été effectuée sur des réquisitions du Procureur de la République de Nîmes. Les contrôles d'identité et les "investigations" dans les commerces ont permis l'interpellation et le placement en garde à vue au commissariat de Nîmes, de deux individus. Un, est ciblé dans une affaire de détention de stupéfiants et un autre était recherché depuis 11 mois après des actes de violence survenus à Nîmes... Il faisait l'objet d'un mandat de recherches. Les agents des impôts ont découvert et saisi, 2885 euros en espèces... De l'argent "récupéré" dans quatre établissements de la galerie commerciale dans le cadre de mesures de recouvrement.

Deux autres personnes en situation irrégulière ont été placées en rétention administrative par les policiers de la PAF.

 

 

 

 

 

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close