A la uneFaits Divers

NÎMES 4 décès lors d’un accident de la circulation : le conducteur sous contrôle judiciaire ce soir

Le conducteur de l'accident mortel, qui a fait quatre morts à Nîmes le 5 novembre, a été mis en examen pour "homicide involontaire aggravé"

Palais de justice de Nîmes. / Objectif Gard

Le conducteur à l'origine d'un accident mortel survenu le 5 novembre, à 5h30, sur la boulevard Salvador Allende, à Nîmes, a été placé sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention... Une décision qui est tombée, il y a quelques minutes, ce vendredi en soirée, et alors que la parquet de Nîmes avait réclamé la détention provisoire. Ce père de famille ramenait ses proches d'un mariage, le 5 novembre dernier, lorsque le dramatique accident est arrivé. Il est mis en examen pour "homicide involontaire aggravé par 3 circonstances"... Il roulait vite, il avait consommé de la drogue et il circulait sans assurance, sans contrôle technique et sans sièges pour les bébés". Ses enfants de 6 mois et 18 mois sont décédés, ainsi que sa compagne, âgée de 24 ans. Les passagers n'étaient pas attachés. Une quatrième victime, très grièvement atteinte est morte 48h plus tard au CHU de Nîmes.

Après l'accident, le conducteur a été placé d'office dans un établissement psychiatrique. Il a été entendu sous le régime de la garde à vue, mercredi soir. " Il a reconnu entièrement sa responsabilité. Il exprime des regrets profonds et sincères et cette attitude a été déterminante dans la décision de placement sous contrôle judiciaire", estime Maître Isabelle Mimran, conseil du père de famille. L'enquête se poursuit, elle est dirigée par un juge d'instruction.

Boris De la Cruz.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité